Test : KeySonic KSK-3201 Mac, clavier avec trackball intégré

Un clavier Bluetooth qui intègre un trackball. Est-ce vraiment efficace ?

BT3201MacBTLe fabricant KeySonic, spécialisé dans les claviers, s'intéresse maintenant au marché des Mac avec des modèles spécifiques reprenant la disposition des touches utilisée par Apple pour ses claviers. En effet, la disposition des touches sur les Mac est légèrement différente de celle utilisée sur les PC, ainsi l'arobase est située en haut à gauche et ne nécessite pas une combinaison de touches comme c'est le cas sur PC. Le tiret et le tiret bat, ainsi que le plus et le signe égal sont aussi positionné différemment. Évidemment, Mac OS X est parfaitement compatible avec les claviers PC, mais les habitués du Mac sont tout de même contents de retrouver leurs habitudes et préfèrent bien souvent les claviers adoptant la disposition chère à Apple. Nous nous sommes intéressés au clavier KeySonic KSK-3201 MacBT qui intègre directement un trackball.

Présentation

Apple oblige, le fabricant a choisi la couleur blanche pour son clavier. Le KeySonic KSK-3201 MacBT est plutôt classique avec des touches séparées de type chiclets que le retrouve par exemple sur les claviers Apple. Comme dit précédemment, il reprend l'arrangement des touches Apple, ainsi que les touches de fonctions spécifiques. Les touches F1 et F2 sont utilisées pour régler la luminosité, la touche F3 pour afficher Exposé, la touche F4 pour afficher le Dashboard, les touches F7 à F9 pour les fonctions multimédias d'iTunes et des applications compatibles, les touches F10 à F12 pour le contrôle du volume, et enfin la dernière touche de fonction pour l'éjection des disques optiques. On notera en plus la présence des touches F13 et F14 et d'une touche spécifique pour lancer la reconnaissance Bluetooth, nous y reviendrons.

BT3201-1

Au niveau des dimensions, le clavier KeySonic mesure 267 x 128 x 21 mm alors qu'un clavier Apple Bluetooth mesure 280 x 130 x 20 mm. Il est donc moins large d'un bon centimètre que le clavier Apple ce qui se ressent forcément lors de la frappe. Les touches sont ainsi plus petites, même eu hauteur notamment à cause de la perte de l'espace sur la partie supérieure.

BT3201-inclinaison

Le principal attrait du clavier KeySonic KSK-3201 MacBT est la présence d'une boule de commande, ou trackball, en haut à droite du clavier et des boutons de souris gauche et droit, situés à l'opposé, en haut à gauche du clavier. Lorsque le clavier est pris en main, le trackball vient naturellement se placer sous le pouce droit et les boutons sous le pouce de la main gauche. Le fabricant annonce une résolution de seulement 400 dpi pour le trackball ce qui est eux fois moins que ce que l'on trouve actuellement sur le marché. Le clavier KeySonic est alimenté par deux piles AAA (LR03) accessibles via une trappe sous le clavier. Juste à côté, on retrouve le bouton de mise sous tension.

BT3201-grosplan BT3201-grosplan-1 BT3201-pile 

Utilisation

Le jumelage du clavier avec le Mac s'effectue très facilement. Il suffit de se rendre dans le menu Bluetooth de Mac OS X accessible via l'icône Bluetooth dans la barre des menus puis de sélectionner l'option "Configurer un appareil Bluetooth...". Le clavier s'allume via l'interrupteur situé en dessous et passe en mode détectable en appuyant sur la touche fonction (fn) et la touche "sans fil" située à côté de la touche d'éjection. La diode bleue présente au-dessus du trackball reste alors allumée en permanence. Le Mac détecte instantanément le clavier qu'il suffit alors de jumeler en entrant le code affiché à l'écran. Il n'y a pas besoin de configurer le trackball séparément, il est immédiatement reconnu, tout comme les boutons du système de pointage.

Capture d’écran 2012-02-07 à 11.04.15 Capture d’écran 2012-02-07 à 11.04.19

Le clavier est léger et tient bien en main surtout lors de l'utilisation du trackball qui est facilité par le bon emplacement de la boule de pointage et des boutons. Malheureusement, le manque de précision du trackball se fait sentir, et il est parfois agaçant surtout pour pointer des objets précis, notamment sur Internet où certains liens textuels peuvent être difficiles à pointer. Il ne pourra pas être utilisé au quotidien, mais plutôt comme un périphérique de pointage d'appoint.

Au niveau de la frappe, le clavier est plutôt confortable, même si les touches réduites nécessitent un petit temps d'adaptation. Le clavier est moins incliné que celui d'Apple. Il conserve une inclinaison, mais vraiment très légère, ce qui ne change pas grand-chose au niveau du confort de frappe. 


BT3201MacBT-2Conclusion

Le clavier KeySonic KSK-3201 MacBT ne remplacera pas un clavier dédié à la frappe, mais peut clairement devenir un compagnon de choix pour un Mac mini transformé en Media Center par exemple. Vous pourrez ainsi naviguer dans le Finder depuis votre canapé de manière occasionnelle et gérer le système sans avoir à s'encombrer d'un Magic TrackPad ou d'une souris. Avec un système de pointage plus performant, KeySonic aurait pu faire un sans-faute.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par
Catégorie : Mac
Tags :
3 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld