Test : iMac 27 pouces 2012

Si l'iMac gagne en finesse et en puissance, il perd également quelques composants clés. Revue en détail de l'iMac 27 pouces dans sa cuvée 2012.

iMac 27 pouces (7)

Comme pour son petit frère, l'iMac 27 pouces n'a pas changé depuis 2009. Il est donc revenu dans une nouvelle version plus épurée que jamais, qui fait la part belle au design et l'impasse sur quelques fonctionnalités pourtant essentielles sur une machine de bureau par définition sédentaire. L'iMac 27 pouces de 2012 a tout de même pour lui une puissance encore accrue avec l'intégration des derniers processeurs Intel Ivy Bridge et des dernières cartes graphiques Kepler de NVIDIA, mais aussi l'arrivée de l'USB 3.0 et de l'option Fusion Drive.

Tout en finesse

Pour son iMac 27 pouces comme pour le modèle 21,5 pouces, Apple joue la carte de la finesse. Pour cela, elle fait l'impasse sur le lecteur optique qui disparait tout simplement. Les amoureux de CD et autres DVD devront donc désormais passer par un Superdrive USB vendu par Apple pour environ 80 euros. Pour fabriquer ce nouvel iMac, Apple a utilisé une toute nouvelle technologie de production : la soudure par friction malaxage. Très peu utilisée en dehors de l’aéronautique, elle consiste à combiner la chaleur et la pression pour fusionner les molécules des deux surfaces d’aluminium. Elle est utilisée pour souder les parties avant et arrière de l'iMac et se traduit concrètement par une épaisseur de seulement 5 mm pour les bords.

iMac 27 pouces (3)L'iMac 2012 est probablement le plus beau modèle de l'histoire du tout-en-un Apple. Cette finesse ne se traduit pas en revanche par un important gain de place sur le bureau. En effet, l'encombrement de iMac 27 pouces 2012 est de 65 x 51,6 x 20,3 cm contre 65 x 51,7 x 20,7 cm pour le précédent modèle. On ne peut donc pas parler de gain et la finesse est en fait juste là pour souligner la beauté de l'objet, et il faut dire que c'est plutôt réussi. Apple en a profité pour réduire le poids de son tout-en-un qui passe de 13,8 kg pour le modèle 2011 à seulement 9,54 kg pour le nouvel iMac 2012. Cela ne change pas vraiment l'usage de la machine au quotidien puisque l'iMac est avant tout une machine de bureau qui n'a pas vocation à être déplacée souvent. L'allègement permet tout de même de faciliter la rotation de l'iMac pour accéder aux différents connecteurs et au lecteur de cartes SDXC désormais situés à l'arrière de la machine.

iMac 27 pouces (6)

De face, il est toujours aussi difficile de faire la différence entre l'iMac 27 pouces de 2012 et les anciens modèles. Le détail le plus flagrant est probablement la réduction des reflets grâce à un nouveau traitement de l'écran. Déjà exploité par les MacBook Pro Retina, le traitement antireflet réduit énormément la réflexion via à un dépôt de plasma. Le résultat est très efficace puisqu’Apple a réussi à conserver l’éclat des couleurs avec un écran toujours brillant, mais dépourvu de reflets. L'écran de l'iMac 27 pouces utilise également le procédé de lamination totale afin d’éliminer le vide de 2 mm entre le LCD et le verre. À l’usage, cela se traduit par une image à fleur d’écran, comme sur un iPhone ou un iPad. L'écran 27 pouces affiche toujours une définition de 2560 x 1440 pixels et exploite la technologie IPS avec un rétroéclairage à LED. Par rapport aux anciens modèles, tous les écrans des iMac sont désormais calibrés un par un en sortie d’usine assurant ainsi la fidélité des couleurs. Le travail effectué sur l'écran est très appréciable et les utilisateurs d'iMac travaillant dans un bureau lumineux seront ravis de pouvoir utiliser normalement l'iMac sans avoir à souffrir de nombreux reflets.

iMac 2012

Une connectique réduite

Par rapport au modèle précédent, l'iMac 2012 fait l'impasse sur quelques connecteurs pourtant pratiques.  Le nouveau modèle fait par exemple une croix sur le port FireWire 800 et sur l'entrée audio ainsi que sur le port infrarouge permettant d'utiliser la télécommande Apple Remote. Il se contente d'une sortie casque analogique et numérique optique prenant également en charge les écouteurs Apple avec micro et télécommande (ceux de l'iPhone par exemple). L'iMac conserve le port Ethernet Gigabit, les deux ports Thunderbolt, le lecteur de carte SDXC et les quatre ports USB désormais compatibles avec la norme USB 3.0 (SuperSpeed USB). Enfin, le grand absent est bien évidemment le lecteur optique. Si l'absence de ce genre de périphériques se justifie facilement sur un ordinateur portable, c'est bien plus compliqué sur une machine de bureau, surtout que l'encombrement global de l'iMac reste identique aux modèles précédents.

iMac 27 pouces (6) iMac 27 pouces (1)

La connectique est entièrement déportée à l'arrière, même le lecteur de carte SDXC

En revanche, Apple a conservé la possibilité d'accéder aux barrettes de mémoire vive. Contrairement au modèle 21,5 pouces, un petit bouton situé au-dessus du connecteur d'alimentation permet d'ouvrir une trappe placée juste en dessus de l'aération à l'arrière de l'iMac. Elle permet d'accéder aux quatre emplacements de mémoire vive au format So-Dimm. De quoi passer facilement à 32 Go de DDR3 pour moins de 200 euros, contre les 600 euros demandés par Apple. La finition de la trappe est excellente et Apple prouve une fois de plus que lorsqu'elle veut proposer l'accès aux composants, elle le peut et avec la manière. Dommage qu'elle ne mette pas autant d'entrain pour offrir l'accès à l'ensemble des composants de son iMac comme le disque dur par exemple. Pour cette opération, il faudra décoller la vitre du châssis, une opération pas forcément à la portée de tous.

iMac 27 pouces (4) iMac 27 pouces (5)

L'accès à la mémoire vive se fait via une trappe très bien conçue

Au niveau audio, Apple a tout de même réussi à conserver un bon rendu malgré la finesse de l'appareil. Le son est ainsi meilleur que sur l'ancien modèle avec un rendu plus clair et plus précis, notamment dans les médiums et les aigus.

Performances

Apple propose deux configurations d'iMac 27 pouces. Le modèle d'entrée de gamme embarque un processeur Intel Core i5-3470S disposant de quatre coeurs cadencés à 2,9 GHz, d'un mode Turbo Boost permettant d'augmenter la fréquence d'un ou plusieurs coeurs jusqu'à 3,6 GHz, de 8 Go de mémoire vive, d'un disque dur 1 To tournant à 7200 tpm et d'une carte graphique GeForce GTX 660M 512 Mo. Le modèle haut de gamme embarque un processeur Intel Core i5 disposant de quatre coeurs cadencés à 3,2 GHz, d'un mode Turbo Boost permettant d'augmenter la fréquence d'un ou plusieurs coeurs jusqu'à 3,6 GHz, de 8 Go de mémoire vive, d'un disque dur 1 To tournant à 7200 tpm et d'une carte graphique GeForce GTX 675MX avec 1 Go de GDDR5.

Sur les deux modèles, il est possible de passer à 16 Go de mémoire vive pour 200 euros ou 32 Go pour 600 euros. Il est préférable d'effectuer cette opération soi-même puisque l'accès à la mémoire est vraiment facilité sur le modèle 27 pouces et que le passage à 16 Go vous coutera moins de 90 euros. Le modèle 27 pouces est équipé d'un disque dur 3,5 pouces tournant à 7200 tpm dont les performances sont largement supérieures à celles du disque dur 2,5 pouces tournant à 5400 tpm du modèle 21,5 pouces. Le disque dur interne de l'iMac affiche ainsi un débit de 189,7 Mo/s en écriture et 188,6 Mo/s en lecture sous Disk Speed Test contre 100 à 110 Mo/s pour celui de l'iMac 21,5 pouces. Il est possible de passer à un disque dur de 3 To pour 150 euros, mais pour l'instant, il est impossible d'installer Boot Camp avec cette option. L'option Fusion Drive est toujours à 250 euros et même 400 euros avec un disque dur de 3 To. Enfin, le SSD de 768 Go est proposé pour 1300 euros...

Pour 200 euros, le modèle haut de gamme peut quant à lui recevoir en option un processeur Intel Core i7-3770 disposant de quatre coeurs cadencés à 3,4 GHz et d'un mode Turbo Boost permettant à un ou plusieurs coeurs d'atteindre la fréquence de 3,9 GHz. L'iMac 27 pouces haut de gamme est également le seul à pouvoir intégrer la carte graphique NVIDIA GeForce GTX 680MX avec 2 Go de GDDR5 pour 150 euros supplémentaires. Nous n'avons d'ailleurs pu tester que l'iMac 27 pouces haut de gamme équipé de ces deux options.

Performances iMac 27 pouces 2012

Sans surprise, l'iMac 27 pouces dans cette configuration est très largement au-dessus des autres machines, même des modèles avec option de l'année dernière. On remarquera tout de même que l'iMac 27 pouces haut de gamme de l'année dernière ne démérite pas malgré l'absence de SSD.


 Duplication d'un
dossier de 2 Go
Compression d'un
dossier de 6 Go
Décompression d'un
dossier de 6 Go
iMac 27" - Core i7 3.4GHz - Fusion Drive 1 To -
GTX 680MX (Fin 2012)
40.6 262.4 40.6
iMac 21,5" - Core i5 2.9GHz
(Fin 2012)
153.1 297.9 148.4
iMac 27" - Core i5 2.7GHz
(Mi 2011)
139.8 306.4 147
iMac 27" - Core i7 3.4 GHz (option)
(Mi 2011)
82.2 280.2 74.8
iMac 21,5" - Core i7 3.1 GHz - 16 Go RAM - Fusion Drive 1 To
(Fin 2012)
40.9 259.8 41.3
Mac mini - Core i7 2.3GHz
(Fin 2012)
138 323 130.5
MacBook Pro Retina 15" - Core i7 2.6GHz 
(Mi 2012)
37.7 286.8 41.2
iMac 20" - Core 2 Duo 2.4GHz
(Mi 2007)
236.9 522.8 228.2

Les résultats sont en seconde. Les meilleurs résultats sont en gras. Les modèles de références sont en italique.

 Importation
d'une archive
iMovie
iMovie
Partage vers
iTunes
HandBrake
Encodage
iMac 27" - Core i7 3.4GHz - Fusion Drive 1 To -
GTX 680MX (Fin 2012)
41.6 39.3 49.0
iMac 21,5" - Core i5 2.9GHz
(Fin 2012)
68.5 61.6 55.3
iMac 27" - Core i5 2.7GHz
(Mi 2011)
70.3 49.2 65.7
iMac 27" - Core i7 3.4 GHz (option)
(Mi 2011)
49.8 41.7 56.3
iMac 21,5" - Core i7 3.1 GHz - 16 Go RAM - Fusion Drive 1 To
(Fin 2012)
42.6 50.2 50.7
Mac mini - Core i7 2.3GHz
(Fin 2012)
69.6 64.4 119
MacBook Pro Retina 15" - Core i7 2.6GHz 
(Mi 2012)
45.1 59.3 81.3
20-inch iMac 21/2.4GHz Core 2 Duo
(Mi 2007)
185.9 104.1 167.7

Les résultats sont en seconde. Les meilleurs résultats sont en gras. Les modèles de références sont en italique.

 iPhoto
Importation
Aperture
Importation
Photoshop
CS5 Action
iMac 27" - Core i7 3.4GHz - Fusion Drive 1 To -
GTX 680MX (Fin 2012)
39.2 45.2 85.0
iMac 21,5" - Core i5 2.9GHz
(Fin 2012)
102.2 75.7 94.3
iMac 27" - Core i5 2.7GHz
(Mi 2011)
90.7 72.5 136.3
Mac 27" - Core i7 3.4 GHz (option)
(Mi 2011)
53.3 56.5 96.3
iMac 21,5" - Core i7 3.1 GHz - 16 Go RAM - Fusion Drive 1 To
(Fin 2012)
41.4 46.8 85.7
Mac mini - Core i7 2.3GHz
(Fin 2012)
97.2 75.4 126
MacBook Pro Retina 15" - Core i7 2.6GHz 
(Mi 2012)
46.1 51.4 89.3
iMac 20" - Core 2 Duo 2.4GHz
(Mi 2007)
173.2 164.7 267.7

Les résultats sont en seconde. Les meilleurs résultats sont en gras. Les modèles de références sont en italique.

 iTunes
Encodage
Cinebench
CPU
Vmware
PCMark
Mathe-
maticaMark 8
iMac 27" - Core i7 3.4GHz - Fusion Drive 1 To -
GTX 680MX (Fin 2012)
84.7 59 4265 2.16
iMac 21,5" - Core i5 2.9GHz
(Fin 2012)
94.3 85 3815 1.9
iMac 27" - Core i5 2.7GHz
(Mi 2011)
97 102 1495.7 1.7
iMac 27" - Core i7 3.4 GHz (option)
(Mi 2011)
90 64.3 2986.7 2
iMac 21,5" - Core i7 3.1 GHz - 16 Go RAM - Fusion Drive 1 To
(Fin 2012)
87.3 61.7 4122.0 2.09
Mac mini - Core i7 2.3GHz
(Fin 2012)
100.7 73 1347.7 1.82
MacBook Pro Retina 15" - Core i7 2.6GHz 
(Mi 2012)
90.7 64.7 4184 2.0
iMac 20" - Core 2 Duo 2.4GHz
(Mi 2007)
162.7 333.7 707.7 0.6

Les résultats d'iTunes et de Cinebench CPU sont en secondes. Les résultats de VMware PCMark et MathematicaMark 8 sont des scores. Les meilleurs résultats sont en gras. Les modèles de références sont en italique.

 Cinebench
OpenGL
Portal 2
iMac 27" - Core i7 3.4GHz - Fusion Drive 1 To -
GTX 680MX (Fin 2012)
44.7 148.6
iMac 21,5" - Core i5 2.9GHz - GT 650M
(Fin 2012)
39.8 125.4
iMac 27" - Core i5 2.7 GHz - Radeon HD 6770M
(Mi 2011)
44.7 118.2
Mac 27" - Core i7 3.4 GHz (option) - Radeon HD 6970M
(Mi 2011)
48.4 139.9
iMac 21,5" - Core i7 3.1 GHz - 16 Go RAM - Fusion Drive 1 To
(Fin 2012)
44.0 128.7
Mac mini - Core i7 2.3GHz - Intel HD 4000
(Fin 2012)
22 57.2
MacBook Pro Retina 15" - Core i7 2.6GHz - GT 650M
(Mi 2012)
39.2 128.6
Mac 20" - Core 2 Duo 2.4GHz - Radeon HD 2600 Pro
(Mi 2007)
12.8 30.1

Les résultats sont en images par seconde. Les meilleurs résultats sont en gras. Les modèles de références sont en italique.

L'option Fusion Drive toujours incontournable

Fusion DriveL'option incontournable est bien évidemment Fusion Drive qui associe un SSD de 128 Go à un disque dur classique de 1 To. Le SSD est alors utilisé pour stocker les fichiers les plus utilisés afin d'accélérer le démarrage d'applications et le fonctionnement général de la machine. L'utilisateur n'a rien à gérer puisqu'il dispose d'un espace de stockage unique, le système est complètement transparent. Fusion Drive améliore énormément les performances de la machine et permet d’associer le meilleur des deux mondes : la vitesse du SSD et la capacité d’un disque dur classique.

Nous avons pu testé l'option Fusion Drive et il s'avère que l'ensemble s'avère aussi rapide qu'avec un SSD seul, et ce, malgré les 600 Go d'utilisés sur le disque dur de 1 To, soit largement au-dessus de la capacité de 128 Go du SSD seul. La copie d'un dossier de 6 Go ne prend pas exemple que 40 secondes contre 150 secondes avec le disque dur 2,5 pouces tournant à 5400 tpm. La conclusion est donc identique que pour l'iMac 21,5 pouces : on ne comprend pas pourquoi Apple n'a pas intégré le Fusion Drive en standard sur toutes ses machines, surtout qu'un SSD 128 Go coûte moins de 80 euros dans le commerce, soit probablement moins encore pour un constructeur comme Apple. C'est d'autant plus regrettable que l'option Fusion Drive est facturée 250 euros. La machine revient alors à plus de 2120 euros...

LE VERDICT

À son lancement fin 2009, l'iMac 27 pouces d'entrée de gamme était alors facturé 1499 euros, un prix intéressant puisque les écrans 27 pouces de ce calibre ne se trouvaient pas à moins de 950 euros dans le commerce. Le tout-en-un d'Apple était donc attractif offrant un bel écran et de bonnes performances dans une machine tout-en-un au design ravageur. Aujourd'hui, si l'iMac est incontestablement encore plus beau, il est moins grand public. Il faut désormais débourser au moins 1880 euros pour un iMac 27 pouces d'entrée de gamme. Handicapé par les performances d'un disque dur mécanique, l'option Fusion Drive est alors indispensable et fait monter la note à plus de 2100 euros. On saluera tout de même le travail d'Apple effectué sur la réduction efficace des reflets ou encore sur les performances en hausse de la machine. En revanche, l'absence de Fusion Drive en standard est incompréhensible, tout comme l'abandon du lecteur optique sur une machine de bureau sans même réduire l'encombrement réel.

Les plus
  • Design
  • Performances en hausse
  • Interface USB 3.0
  • Traitement antireflet efficace
  • La simplicité et l'efficacité de Fusion Drive
  • Extension de la mémoire-vive facilitée
Les moins
  • Absence de lecteur optique pas vraiment justifiée
  • Abandon du FireWire 800
  • Prix de l'iMac 27 pouces
  • Prix de l'option Fusion Drive

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Mac
Tags :
Aucun commentaire
GALERIE D'IMAGES
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld