Mac OS X 10.8 Mountain Lion se dévoile

Apple vient de présenter la prochaine version de Mac OS X 10.8 : Mountain Lion. Petit aperçu des nouveautés.

mountainlion-thumbnail-272368La société Apple vient de publier la première version bêta de Mac OS X 10.8 Mountain Lion à destination des développeurs. La sortie définitive de Mountain Lion, qui signifie puma, panthère ou cougar en français, est prévue pour l'été 2012, soit un an seulement après la sortie de Mac OS X Lion. Elle sera bien évidemment payante et se fera exclusivement via le Mac App Store.

Dans la lignée de Lion qui avait commencé avec le LaunchPad, la version 10.8 de Mac OS X intègre de nombreuses fonctionnalités d'iOS, le système que l'on retrouve sur iPhone, iPod touch et iPad. Le centre de notifications, les notes, les rappels, l'intégration poussée de Twitter, Game Center ou encore le mode de recopie vidéo sans fil via AirPlay font ainsi leur apparition. Suivant la dynamique amorcée par iCloud, Mac OS X 10.8 fait également la part belle à la synchronisation des données.

overview-large-272393

Les applications iOS dans le Mac

notes-big-272434 (1)Moutain Lion intègre de nombreuses applications natives d'iOS comme Rappels, Notes ou encore Game Center. Rappels et Notes reprennent bien évidemment l'interface de la version iOS et synchronisent automatiquement les données grâce à iCloud. L'ensemble des notes et des rappels se retrouvent ainsi sur le Mac. Il n'y a pas de grandes nouveautés et Apple se contente simplement de pouvoir consulter et modifier ses notes et ses rappels sur l'ordinateur. L'application Notes supporte tout de même quelques fonctions avancées comme l'intégration de photos via un simple glisser/déposer, l'utilisation de plusieurs polices de caractères, l'ajout de pièces jointes ou encore d'adresses web.

Introduit en septembre 2010 avec iOS 4.1, Game Center arrive maintenant sur Mac. Comme sur la plateforme mobile d'Apple, ce système de jeux communautaire permettra de comparer les scores avec ses amis ou encore de les affronter directement dans les jeux. Les développeurs pourront utiliser cette plateforme pour le jeu en réseau, la mise en relation des joueurs, l'utilisation du chat vocal et plus encore. Les jeux fonctionnant sous Mac et iOS pourront également tirer parti de Game Center sur les deux plateformes.

iChat devient Messages

messages-everywhere-272336Il n'y a jamais eu de version iOS d'iChat. Les utilisateurs de Mac n'ont donc jamais eu la possibilité de dialoguer directement et de manière native avec les utilisateurs d'iPhone ou d'iPad. Ce problème est désormais réglé avec l'application Messages qui remplace iChat. Le logiciel Messages supporte le système iMessage introduit avec iOS 5.0 et un Mac peut désormais communiquer avec un périphérique iOS en envoyant du texte, des photos ou encore des vidéos. Comme sur iOS, Messages permet de gérer des conversations avec plusieurs personnes, de voir lorsqu'un interlocuteur a reçu un message ou bien encore lorsqu'il le lit. Messages gère également les conversations vidéos via AIM par exemple et permet de lancer une conversation FaceTime, l'application FaceTime sera alors lancée.

messages-window-272369L'intérêt de Messages est également de retrouver l'ensemble de ses conversations sur tous les périphériques toujours grâce à l'identifiant unique iCloud. Une conversation initiée sur iPhone pourra se poursuivre sur le Mac et se terminer sur iPad. Évidemment, tous les messages envoyés passent par Internet, même ceux envoyés vers les périphériques iOS, et n'entrainent pas la facturation de SMS.

L'application Messages est d'ailleurs déjà disponible en version bêta pour Mac OS X Lion. La version définitive sera disponible dans le courant de l'été dès la sortie de Mac OS X Mountain Lion.

Le centre de notification fait son entrée

Voilà qui signe probablement la fin de Growl, un célèbre gestionnaire de notification sous Mac OS X. Avec Mountain Lion, Apple intègre son propre centre de notification comme sous iOS. Les développeurs pourront l'utiliser pour véhiculer des alertes aux utilisateurs et par défaut, il sera utilisé par les applications iCal, Rappels, Messages et Mail pour prévenir des nouveaux messages ou des tâches à effectuer. Les notifications se matérialisent par une fenêtre qui s'affiche en haut à droite de l'écran pendant cinq secondes avant de glisser hors de l'écran. Les alertes en revanche restent présentes jusqu'à ce qu'elles soient manuellement fermées ou ouvertes.

notification-medium-272382

Sous iOS 5, le centre de notification apparait en faisant glisser le doigt vers le bas depuis l'affichage de l'heure. Sous Mountain View, le centre de notifications est accessible via une nouvelle icône présent à l'extrême droite de la barre des menus, il remplace ainsi l'icône Spotlight qui est décalée juste à côté. Il est également possible d'afficher le centre de notifications en glissant deux doigts en partant du coin droit du pavé tactile sur les MacBook ou avec le Magic TrackPad.

Enfin, dans les préférences du centre de notifications permettent de choisir le type d'affichage des alertes pour chaque application comme sous iOS.

Gatekeeper, la sécurité facilitée

gatekeeper-settings-large-272307Le futur système d'exploitation Apple introduira également un nouveau système de sécurité permettant à l'utilisateur de contrôler facilement l'ensemble des applications présentes sur l'ordinateur.

Actuellement, Mac OS X demande l'autorisation de l'utilisateur lorsqu'une application est ouverte pour la première fois. Désormais, le système est un peu modifié avec Gatekeeper. Par défaut, Mountain Lion n'autorise que les applications provenant du Mac App Store et des développeurs identifiés à fonctionner dès la première utilisation. Pour devenir un développeur identifié, les programmeurs devront s'inscrire chez Apple et obtenir un certificat personnalisé qu'ils pourront utiliser pour signer les applications.

Si Apple ne fait pas de vérification particulière auprès du développeur, la société assure que ce principe permet d'assurer une sécurité maximale. Les applications ne peuvent être modifiées pour intégrer des logiciels malveillants sous peine de modifier la signature et donc d'empêcher le lancement. Et si un développeur diffuse des malwares, son compte peut-être immédiatement suspendu empêchant l'installation des applications.

Gatekeeper est directement intégré dans les préférences de sécurité et de confidentialité. Trois options sont possibles : autoriser uniquement les applications provenant du Mac App Store, autoriser les applications provenant du Mac App Store et des développeurs identifiés, et enfin, autoriser toutes les applications. Cette dernière correspond en fait aux réglages actuels de Mac OS X Lion qui demande simplement l'autorisation d'ouverture d'une application à son premier lancement.

Partage amélioré et Twitter intégré

Moutain Lion intègre beaucoup d'éléments d'interfaces directement inspirés d'iOS, notamment un nouveau bouton de partage qui fait son apparition dans plusieurs applications natives comme Safari, Aperçu ou Notes. Les développeurs pourront bien évidemment intégrer ce bouton à leur application.

sharesheet-safari-272408

Le bouton de partage permet, comme son nom l'indique, de partager rapidement un document, une page web ou encore une photo. Dans Safari par exemple, il est possible d'envoyer l'ensemble de la page par email, d'envoyer uniquement le lien par courriel, via Messages ou encore associé à un Tweet. Depuis Aperçu, il est possible d'envoyer le document par courriel, de l'envoyer via Messages, de l'associer à un Tweet, de l'envoyer vers Flickr ou encore de le transférer à un autre Mac via AirDrop.

Ces fonctions ne sont pas vraiment nouvelles, mais avec Mountain View, Apple a centralisé toutes les fonctionnalités de partage sous un seul bouton accessible aux développeurs.

Évidemment avec ce bouton de partage, Twitter fait une entrée remarquée sur Mac OS X. L'utilisation pourra ajouter son compte Twitter dans les préférences de Mountain Lion et ainsi partager plus facilement des informations. En sélectionnant Twitter via le bouton de partage, une fenêtre apparait permettant de saisir un message de 150 caractères. L'intégration de Twitter ne s'arrête pas là puisque les contacts peuvent être recoupés avec la base Twitter afin d'ajouter des photos au fiche de contacts. Enfin, les nouveaux Tweets peuvent apparaitre directement dans le centre de notifications.

tweetsheet-full-272427

iCloud au centre du système

Mac OS X Lion et iCloud ont été développés séparément. Conséquence, Mac OS X Lion n'exploite pas vraiment toutes les possibilités offertes par le service de synchronisation d'Apple. Avec Mountain Lion, Apple a voulu faire d'iCloud un élément central du système. Dès l'installation, le système demande les identifiants iCloud afin de récupérer les différents comptes, les préférences systèmes et les données personnelles.

iCloud ne sera pas utilisé pour conserver une copie entière du système, comme sous iOS, mais Apple a conçu un système qui permet de conserver les réglages du système ainsi que le paramètrage des différents comptes. L'utilisateur n'aura plus à reconfigurer tous les comptes emails lors d'une réinstallation par exemple.

Mac OS X Mountain Lion permet également l'ouverture et la sauvegarde des documents dans le nuage. Les applications qui supporteront les documents iCloud afficheront ainsi une fenêtre présentant tous les documents présents en ligne. Les documents seront triés par ordre chronologique et pourront être réorganisés par dossier comme sous iOS en les glissant les uns sur les autres.

La recopie vidéo AirPlay pour le Mac

airplay_mirror-272439Avec iOS 5.0, Apple a introduit le concept de recopie vidéo AirPlay disponible uniquement sur l'iPad 2 et l'iPhone 4S via un Apple TV connectée à un téléviseur. Le Mac se joint à ces deux périphériques avec Mountain Lion. Il sera ainsi possible d'envoyer un flux vidéo 720p depuis son Mac directement vers son téléviseur toujours en utilisant l'Apple TV. L'icône AirPlay apparaitra alors dans la barre des menus et un simple clic enverra l'image sur la TV. Selon Apple, seuls les Mac équipés d'un processeur Intel Core i5/i7 de seconde génération seront compatibles avec cette fonctionnalité.

De petites améliorations pour Safari

Avec Mountain Lion, Safari hérite de petites améliorations comme le fameux bouton de partage présent à côté de la barre d'adresse alors que le bouton "Lecteur" toujours situé à droite de la barre d'adresse est plus visible avec sa couleur bleue. Comme Google avec son navigateur Chrome, Apple a fait disparaitre la barre de recherche et désormais la barre d'adresse est aussi utilisée comme barre de recherche. Il suffit de taper un mot pour voir une sélection de recherche conseillée. Comme sous Chrome également, le préfixe "http://" disparait pour ne laisser que l'adresse du site.

safari-integratedsearch-272397

La recherche est désormais intégrée dans la barre d'adresse comme sous Chrome de Google

De plus, Safari devrait permettre de conserver les onglets ouverts entre plusieurs Mac grâce à l'identifiant iCloud. De quoi continuer de surfer sur les mêmes sites à la maison en rentrant du travail.

D'autres nouveautés à venir

Évidemment, d'ici la sortie définitive prévue pour l'été prochain, Apple a encore le temps de peaufiner et d'ajouter quelques fonctionnalités à Mac OS X 10.8 Mountain Lion. Nous avons listé ici les principales nouveautés de Mountain Lion, mais le système compte plus d'une centaine de petites modifications ou d'améliorations.

Les utilisateurs de Mac seront contents d'apprendre qu'Apple n'a pas oublié Mac OS X au profit d'iOS avec cette mise à jour qui arrive seulement un an après Mac OS X Lion. Cela montre également que les équipes de développement travaillent beaucoup pour faire évoluer le système d'exploitation Apple.

Une chose est sûre, Apple semble vouloir unifier de plus en plus les interfaces de Mac OS X et d'iOS avec des éléments communs comme le centre de notifications, le bouton de partage, l'intégration de Twitter ou encore la messagerie instantanée Messages.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par
Catégorie : Mac
Tags :
37 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld