Apple veut abandonner Intel ?

Apple envisagerait sérieusement d'abandonner les processeurs Intel au profit de ses propres puces ARM.

intel_logoLa rumeur persistante veut qu'Apple abandonne les processeurs Intel au profit des ses propres puces ARM développées en interne. C'est aujourd'hui Bloomberg qui remet cette information au gout du jour. Depuis 2005 et le passage du PowerPC aux processeurs Intel, Apple cherche désespérément une solution de repli. La firme de Cupertino n'aime pas vraiment être dépendant d'un fournisseur pour le renouvellement de ces machines, même si Intel livre ses nouveautés avec une régularité exemplaire. Apple aurait donc envisagé d'équiper un temps le MacBook Air d'un processeur AMD...

Avec la forte progression des processeurs ARM et l'expertise acquise par Apple dans le domaine, notamment avec le dernier Apple A6 de l'iPhone 5 qui dispose d'un design maison, il semble logique qu'Apple veuille étendre un peu plus la portée de ses propres puces. Selon Bloomberg, les signes d'un rapprochement du Mac et d'iOS se multiplient. Le récent remaniement à la tête d'Apple va dans ce sens. Craig Federighi s'occupe à la fois d'OS X et d'iOS alors que Bob Mansfield, Vice-Président de la nouvelle division Technologies, serait un fervent partisan du fusionnement entre les deux systèmes.

Apple A6XLa transition devrait être plutôt simplifiée pour Apple. iOS est basé sur Mac OS X et donc il est fort probable qu'Apple ait continué de développer une version compatible d'OS X en parallèle. Les principaux logiciels Apple, comme iPhoto, GarageBand, iMovie ou encore la suite iWork, sont déjà disponibles sur iOS et donc compatibles avec les processeurs ARM. Il suffirait d'une simple adaptation pour ajouter la gestion du trackpad. De plus, avec le nombre de développeurs présents sur l'App Store, la diversité des applications ne devrait pas poser de problème. Enfin, cela permettrait une fois de plus à Apple de se démarquer des concurrents, même si Google a déjà tenté de proposer des portables à base d'ARM, sans succès.

COMMENTAIRES
+1
Avatar
loulnux
#1 - Le 06/11/2012 à 14:09

Apple à déjà mis à mal sa division desktop/laptop/station avec des mises à jour matériel hasardeuses et en sacrifiant même notamment son logiciel phare de création Final Cut; il n'y a aucun doute sur le fait que la division OSX ne motive plus la marque.
Le problème c'est que pour l'instant ARM est une excellente plateforme pour gérer des flux mais pas terrible pour le calcul de fond et si celà se faisait il faudrait qu'Apple puisse compter sur Icloud pour lui déléguer ces tâches.
C'est une option qui trouvera ses adeptes dans tous les pays bénéficiant d'une connectivité correcte mais je doute que ce soit pour demain.
Finalement le moins ennuyé dans ce domaine c'est Google qui dispose de ChomeOS mais aussi d'Androïd qui lui tourne indifférement sur ARM et X86 sans pratiquement avoir de souci d'adaptation, les applications tournant nativement sur les 2 versions. Plâtres que Micosoft n'a pas encore essuyés et qu'Apple cherche à colmater... les paris sont ouverts.

+1
Avatar de shma
shma
#2 - Le 06/11/2012 à 14:10

Oui enfin normal que les ChromeBook ne soient pas un succès. Ils sont un peu trop en avance technologiquement.

Je me demande quand Apple va sortir un MBA rétina ARM à 2000€?

#3 - Le 06/11/2012 à 15:11

shma
Je me demande quand Apple va sortir un MBA rétina ARM à 2000€?


Avec un clavier amovible :p

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Mac
Tags : , ,
3 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld