Test : station d'accueil portable Sony RDP-XF100iP

Le constructeur japonais Sony a cédé aux sirènes de l'iPod et propose maintenant une gamme complète de station d'accueil et aux microchaines compatibles avec les baladeurs Apple.

Sony-XF100iP-2L'inventeur du walkman n'a pas su imposer son format MiniDisc à la fin des années 90 et s'est vu débordé par l'arrivée du MP3. L'iPod ayant fait son petit bonhomme de chemin, Sony, en leader de l'électronique grand public qu'il est, a investi le segment des stations d'accueil pour iPod et iPhone avec tout son savoir-faire. Reste à voir si le résultat est convaincant et si le fabricant nippon a réussi à proposer mieux que la concurrence, très rude sur ce marché.

Nous avons testé le Sony RDP-XF100iP, un modèle relativement intéressant qui dispose de quelques petites fonctionnalités propres comme la radio, un écran de contrôle OLED ou encore une batterie intégrée plutôt efficace.

Présentation

Le Sony XF100iP ne brille pas forcément pas son design. Le constructeur japonais aime la sobriété et ça se voit. Tout de noir vêtu, le dock Sony passe clairement inaperçu et ce n'est pas le plastique brillant qui viendra taper dans l'oeil du chaland. Malgré tout, la station Sony respire la robustesse et la qualité de fabrication est impeccable. Les touches de fonction sont regroupées sur le dessus de l'appareil et le reste de l'appareil est complètement épuré. À l'arrière, seules la sortie d'air pour les basses, le connecteur d'alimentation et l'entrée auxiliaire mini-jack 3,5 mm sont apparents.

La face avant laisse la part belle aux deux enceintes de 20 Watts cachées derrière une grille. Les connaisseurs reconnaitront le célèbre logo IR de Sony indiquant la présence du capteur infrarouge pour la télécommande et juste à sa droite, un écran OLED de contrôle est présent. Sa petite taille permet d'afficher les informations vitales comme la source, le mode égaliseur choisi, le niveau de batterie ou encore la station radio.

À première vue donc, le Sony XF100iP ne peut accueillir un iPod ou un iPhone, mais c'est sans compter la petite trappe amovible située sur le devant de l'appareil qui permet d'y accrocher son baladeur favori. Une simple pression en haut permet de la faire basculer alors qu'une pression sur un bouton est nécessaire pour la refermer. Sony a choisi ce système pour protéger le dock iPod lors du transport afin qu'il ne soit pas fragilisé et que le connecteur reste en bon état, un gage de qualité.

Capture d’écran 2010-07-19 à 12.32.18

La station d'accueil Sony est compatible avec les iPod et les iPhone. Elle est certifié pour fonctionner parfaitement avec les iPhone ainsi la réception d'un appel lors de l'écoute d'un morceau ne viendra pas parasiter les enceintes avec le célèbre bruit caractéristique des téléphones GSM. Sony fournit les adaptateurs pour iPhone et iPhone 3G/3GS, les iPod étant généralement fournis avec un adaptateur spécifique. En revanche, le Sony XF100iP étant sorti avant la commercialisation de l'iPhone 4, il n'y a pas d'adaptateur pour le dernier téléphone d'Apple.

Sony-XF100iP-3

En pratique

L'expérience engrangée par Sony sur le segment de l'éctronique grand public est bien présente dans ce produit. La station d'accueil est très simple à utiliser, les boutons sont compréhensibles et il y en a ni trop, ni pas assez. Le bouton fonction permet de naviguer entre les trois modes de l'appareil : radio, iPod et Audio In (auxiliaire), ce dernier exploitant l'entrée analogique située à l'arrière de l'appareil pour brancher un baladeur MP3 classique ou tout autre périphérique audio.

Côté radio, le constructeur nippon n'a plus à faire ses preuves et la qualité du module radio est sans faille. L'écoute est claire, la navigation entre les stations et les présélections se fait séparément et facilement, et Sony a même ajouté une antenne externe télescopique bien pratique dans les zones mal couvertes. Dans nos locaux, nous n'avons pas eu besoin de sortir l'antenne, mais l'avoir est toujours confortant. La fonction "Auto Preset" permet de mémoriser automatiquement 20 stations de radio en commençant par la fréquence la plus basse et il est possible de mémoriser les stations manuellement.

Comme toutes les stations d'accueil, l'utilisation avec un iPod ou un iPhone est très simplifiée. Il suffit de connecter le baladeur sur le dock pour écouter la musique. Petite particularité du modèle Sony, il permet une navigation totale dans l'iPod depuis la télécommande ou les touches de fonction grâce aux boutons menu, haut, bas et enter. Il est ainsi possible de naviguer dans les listes de lecture sans avoir à toucher au baladeur. Inutile de préciser que les touches multimédias classiques lecture/pause, suivant et précédent sont bien évidemment présentes pour l'écoute de la musique.

Le son

Sony-XF100iP-4La station d'accueil Sony XF100iP offre cinq préréglages audio : Rock, qui met l'accent sur les basses et les aigües, Pop, qui augmente les aigües, Jazz, qui renforce les basses, Vocal, qui comme son nom l'indique fait ressortir les voix et enfin, Flat, un réglage neutre. Les réglages utilisés sont propres à chacun, mais dans l'ensemble, la station d'accueil délivre un son plus que correct. Les basses sont parfois trop présentes et quelquefois saturées en fonction des réglages choisis.

Finalement, Sony est ici fidèle à lui même. Le son n'a pas vraiment de personnalité et il conviendra probablement à tous. Les stations Bose offrent un son propre bien enveloppant qui déplait à certains, mais qui reste singulier. Ici, Sony fait dans la neutralité et les préréglages n'arrivent pas à lui donner ce petit plus qu'ont certains concurrents. Attention, le son reste tout même largement haut dessus de la moyenne des stations d'accueil, avec une puissance suffisante pour sonoriser une pièce volumineuse et une distorsion contenue.

Autonomie

L'un des véritables atouts de la station Sony XF100iP, c'est bien évidemment sa batterie intégrée. Chargée au maximum, elle permet au dock du constructeur japonais d'atteindre 7 heures d'écoute de musique, que ce soit sur la radio ou avec un iPod connecté. Lorsque l'indicateur de batterie est plein ou indique encore 2 barres, il permet également de recharger l'iPod via sa batterie intégrée.

Cette autonomie fait du Sony XF100iP un appareil véritablement nomade qui peut quasiment tenir une journée de travail loin d'une prise secteur. De plus, l'appareil a été conçu pour être transporté grâce à la trappe amovible. Seule ombre au tableau, il n'y a aucun emplacement de prévu pour la télécommande qui faudra transporter séparément.

Conclusion

H1756.jpegLe Sony RDP-XF100iP est robuste, discret, fiable, simple à utiliser et autonome, mais manque clairement de personnalité. Sur un marché où les acteurs se battent à coup de produits originaux, Sony propose une station d'accueil, certes efficace, mais un brin morose. La formule de Sony est efficace pour les amoureux de la marque qui cherchent une certaine efficacité et une qualité de fabrication indéniable, mais le tarif aura du mal à passer pour certains acheteurs, notamment ceux en quête de design affirmé. Loin d'être un coup de coeur, le Sony XF100iP n'en reste pas moins une très bonne station d'accueil difficile à prendre en défaut.

LE VERDICT

Station d'accueil pour iPod et iPhone - 2 x 20 Watts - Radio FM - Entrée auxiliaire jack 3,5 mm - Télécommande infrarouge - Écran OLED - Batterie intégrée (7 heures d'autonomie) - Dimensions 356 x 162,8 x 119,7 mm - Poids 1,9 kg

Les plus
  • Qualité de fabrication
  • Télécommande supportant toutes les fonctions iPod
  • Radio intégrée
  • Autonomie importante
  • Qualité audio
Les moins
  • Design passe-partout
  • Pas d'emplacement pour ranger la télécommande
  • Son neutre

COMMENTAIRES
+0
Avatar de 6mois
6mois
#1 - Le 18/08/2010 à 14:40 - modifié le 18/08 à 14:41

une batterie véloce ..
c'est quoi une batterie véloce ??

elle court très vite :) ?!

Ca me rappelle de disque dur externe qui monte sur les bureaux ou y'a un Mac Pro !!
Ils ont la bougeotte les périphériques chez vous dites moi :) !

+0
Avatar de Tanguy
Tanguy
#2 - Le 18/08/2010 à 15:38

C'est vrai que pour le terme véloce, j'ai été un peu vite en besogne, c'est le cas de le dire. En revanche en informatique, il est tout à fait possible de monter un volume dont font partie les disques durs. wink

+0
Avatar de 6mois
6mois
#3 - Le 18/08/2010 à 15:49

oui je sais bien :)
mais vu comment était tournée la phrase dans l'article d'hier (ou avant-hier) ça faisait plutôt penser que le disque dur monte sur le bureau .. mais le bureau physique et non virtuel !
d'ailleurs un disque dur ne monte pas .. il est monté sur un système :) !

bref peu importe ..
mais entre la batterie veloce, et le disque dur qui monte partout, j'imaginais bien votre labo envahit par des peripheriques qui bougent, courent, et sautent de partout !!

+0
Avatar de Tanguy
Tanguy
#4 - Le 18/08/2010 à 16:02

lol
C'est un peu le cas, enfin, c'est surtout les boites qui volent aussi...

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par
Catégorie : iPod, iPhone
Tags : , ,
4 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld