Test : iPod touch 5G (2012)

L'iPod touch de cinquième fait quasiment un sans-faute, mais souffre encore de quelques lacunes.

iPod touch 5G (3)L'iPod touch est considéré, à raison, comme un iPhone sans la fonction téléphone. Il faut dire qu'il affiche des caractéristiques très proches pour un prix largement inférieur. L'iPod touch vise pourtant un public totalement différent. En premier lieu, les adolescents trop jeune pour avoir un iPhone mais voulant déjà profiter d'un baladeur multimédia et de l'écosystème iOS avec ces nombreuses applications, mais aussi ceux qui se contentent d'un téléphone classique, souvent avec une autonomie largement supérieure à celle des smartphones actuels, et qui souhaitent en plus disposer d'un baladeur multimédia pour les autres tâches. L'iPod touch répond donc parfaitement à ces besoins.

Si en 2011, Apple n'a pas mis à jour son iPod touch, se contentant de décliner l'iPod touch de quatrième génération en blanc, la société californienne a profité du lancement de l'iPhone 5 pour proposer un tout nouvel iPod touch de cinquième génération bénéficiant de certaines des avancées du célèbre smartphone comme le connecteur Lightning, un écran de 4 pouces et plein d'autres petites choses...

Un look ravageur

La première chose qui marque, c'est la finesse de l'iPod touch 5G : 6,1 mm, soit 1,5 et 1,1 mm de moins que  l'iPhone 5 et l'iPod touch 4G respectivement. Il est également un peu moins large que le modèle précédent avec 58,6 mm contre 58,9 mm, mais ce changement reste imperceptible. En hauteur en revanche, cette cinquième génération d'iPod touch gagne 12,4 mm, passant de 111 à 123,4 mm, écran de 4 pouces oblige. Enfin, le poids est largement revu à la baisse avec seulement 88 grammes sur la balance contre 101 grammes pour le précédent. Il est également largement plus léger que l'iPhone 5 avec ses 112 grammes.

 iPod touch 5G (1) iPod touch 5G (2)

La coque arrière n'est plus en aluminium chromé avec un effet miroir particulièrement sensible aux rayures, mais en aluminium anodisé disponible dans plusieurs couleurs : noir, alu, rose, jaune, bleu et rouge (red product). Tous les modèles disposent d'un contour d'écran blanc à l'exception de l'iPod touch noir qui est entièrement noir. Ces couleurs donnent enfin un peu de fraicheur à la gamme d'iPod touch qui commençait à se faire un peu fade.

iPod touch 5G (7)

À l'arrière, on retrouve toujours le petit insert en plastique, qui permet de laisser passer les ondes Wi-Fi et Bluetooth, ainsi que l'objectif de l'appareil désormais couplé à un flash LED. Enfin, tous les bords sont désormais arrondis ce qui facile grandement la prise en main. Apple a également ajouté un plot pour accrocher une dragonne de la même couleur que la coque fournie avec l'appareil. Le système de fixation est vraiment bien conçu puisqu'une pression suffit à faire sortir le plot et à y faire glisser la dragonne qui, malgré les apparences, est solidement accrochée.

  iPod touch 5G (8)

iPod touch 5G (6)

À la base de l'iPod touch, la sortie audio au format jack 3,5 mm est toujours présente tout comme l'unique haut-parleur. En revanche, le connecteur dock à 30 broches est remplacé par le nouveau port Lightning, beaucoup plus petit, qui autorise l'insertion du câble dans les deux sens, mais oblige aussi à renouveler ses périphériques exploitant le connecteur dock ou à passer par un adaptateur.

Un écran largement amélioré

iPod touch 5G (7)Alors que jusqu'ici les iPod touch disposaient d'un écran différent de celui de l'iPhone, notamment par la technologie utilisée : TN pour l'iPod touch et IPS pour l'iPhone, l'iPod touch 5G embarque exactement le même écran que celui de l'iPhone 5 à savoir un modèle de 4 pouces utilisant la technologie IPS qui permet d'obtenir le même rendu quelque soit l'angle de vision. Au format 16:9, il affiche désormais 1136 x 640 pixels et toujours une résolution de 326 pixels par pouce. Conséquence directe, il est possible d'afficher une ligne d'icônes supplémentaires par page.

Les films et les séries TV s'affichent enfin en plein écran, au détriment des photos. Les applications optimisées profitent aussi pleinement du nouvel écran. Elles sont de plus en plus nombreuses depuis la sortie de l'iPhone 5, mais il en reste encore quelques-unes avec les désormais célèbres bandes noires en haut et en bas de l'écran. Les jeux optimisés sont également largement plus agréables à utiliser, notamment ceux qui disposent d'un joystick virtuel. Par exemple, sous FIFA 13, les boutons virtuels placés sur les côtés masquent moins l'affichage du jeu. Le format 16:9 est donc très utile pour le jeu.

En pratique pourtant, les petites mains pourraient se retrouver limiter dans l'usage à une main. En effet, contrairement à ce que dit la publicité Apple, aller chercher le coin supérieur opposé avec le pouce demande une certaine gymnastique de la main.

Des performances en hausse

AppleA5Alors que l''iPod touch de quatrième génération utilisait le processeur Apple A4 introduit par Apple en 2010 sur l'iPad original et l'iPhone 4, l'iPod touch de 2012 bénéficie quant à lui d'un nouveau processeur, mais pas du dernier né. Il embarque l'Apple A5, déjà utilisé par l'iPhone 4S et de l'iPad 2, alors que l'iPhone 5 dispose de l'Apple A6. Il n'en reste pas moins que l'évolution est appréciable par rapport au précédent modèle puisque l'iPod touch passe ainsi d'un processeur monocoeur cadencé à 800 MHz à un processeur double coeur cadencé à 1 GHz. Le processeur graphique PowerVR SGX 535 est remplacé par une puce PowerVR SGX 543MP2 à deux coeurs.

Il n'y a donc aucune différence de performances entre cet iPod touch 5G et l'iPhone 4S. En revanche, la différence est bien réelle entre les deux générations d'iPod touch. Pour faire simple, le test SunSpider Javascript Benchmark est bouclé en 1 850 ms contre 3 000 ms pour l'iPod touch 4G. Geekbench affiche un score de 630 points contre 390 pour la génération précédente alors que le chargement d'une page web passe de 12,1 à 10,7 secondes.

La partie graphique fait également largement mieux avec 72,7 images par seconde pour l'iPod touch 5G sous GLBenchmark Egypt Offscreen pour seulement 11 images par seconde pour l'iPod touch 4G. Même résultat avec le test GLBenchmark Pro Offscreen qui passe de 17 à 120 images par seconde entre les deux générations d'iPod touch, autant dire que c'est le jour et la nuit.

Dans la pratique, l'iPod touch 5G permettra de profiter donc de tous les jeux du catalogue de l'App Store avec des performances largement acceptable, même si elles n'atteignent pas celles de l'iPhone 5. Au niveau de l'autonomie, l'iPod touch 5G a réussi à tenir 37 heures en lecture audio écran éteint avec une charge complète et un tout petit peu plus que 7 heures en lecture vidéo. Une recharge complète prend quant à elle 3 heures avec un chargeur d'iPhone classique.

Un vrai appareil photo

L'iPod touch hérite pour la première d'un véritable appareil photo digne de ce nom. Sur le précédent modèle, l'appareil photo principal était capable d'enregistrer des vidéos en 720p, mais seulement des photos très médiocres de 0,7 mégapixel... Désormais, l'appareil photo principal descend tout droit de l'iPhone 4 avec quelques améliorations issues de l'iPhone 4S. On retrouve donc un capteur rétroéclairé de 5 mégapixels, celui de l'iPhone 4, avec un objectif à cinq éléments et un filtre infrarouge, ces deux derniers provenant de l'iPhone 4S. L'objectif ouvre à f/2,4 et il est associé à un flash LED pour les photos en basse lumière.

iPod touch 5G (5)

La mise au point est automatique et le logiciel détecte également les visages. L'iPod touch 5G bénéficie également des améliorations d'iOS avec notamment un mode photo panoramique et le support des photos HDR. Enfin, l'enregistrement se fait maintenant en 1080p à 30 images par seconde avec une stabilisation logicielle de l'image. En revanche, il ne permet pas la capture de photo pendant l'enregistrement de vidéo, comme sur l'iPhone 5, une fonctionnalité qui produit de toute façon des clichés assez mauvais, une sorte de capture d'écran de la vidéo.

Au niveau photo, l'iPod touch 5G s'en sort donc très bien, même comparé à l'iPhone 5 qui dispose d'un capteur de 8 mégapixels. En plein jour et en extérieur, les différences sont très faibles. L'iPod touch 5G génère un peu plus de bruit et les couleurs sont un peu plus saturées, mais cela reste très bon, à mille lieues de ce que pouvait faire l'iPod touch précédent.

En basse lumière, l'iPod touch 5G a évidemment du mal, comme l'iPhone 4S en son temps. Il faut dire que l'iPhone 5 qui offre la possibilité de monter à 3200 ISO fait maintenant beaucoup mieux que les 800 ISO de l'iPod touch 5G. Heureusement, le flash est là pour les situations où la lumière est insuffisante, même s'il aura tendance à complètement écraser la photo.

En vidéo, le capteur de 5 mégapixels fait également un peu moins bien que l'iPhone 5 avec un bruit un peu plus présent lorsque la lumière est moyenne. En extérieur, les différences ne sont pas flagrantes, mais l'iPhone 5 a toujours un léger avantage. Par rapport au modèle précédent, là encore, la comparaison est sans appel.

L'appareil photo principal est donc enfin exploitable, mais Apple ne s'est pas arrêté là puisque la caméra Facetime passe maintenant à la HD et peut enregistrer des vidéos en 720p. En pratique, cela se traduit surtout par une meilleure qualité dans les conversations vidéos.

Les autres nouveautés

iPod touch 5G (3)Au niveau matériel, l'iPod touch de 2012 embarque également d'autres nouveautés comme le support du Bluetooth 4.0, contre seulement le Bluetooth 2.1 + EDR pour le précédent, et la prise en charge du Wi-Fi 802.11n sur la bande des 5 GHz en plus des 2,4 GHz. Il n'y a toujours pas de GPS intégré et la localisation se fait donc à l'aide des réseaux Wi-Fi. L'utilisation de la cartographie nécessite de toute façon une connexion à Internet via le Wi-Fi. Comme sur le modèle précédent, le support des périphériques Nike+ est toujours d'actualité. Autre nouveauté, l'iPod touch 5G supporte désormais la recopie vidéo AirPlay.

Apple a également ajouté Siri à son baladeur multimédia, une décision largement critiquable dans la mesure où Siri nécessite une connexion à Internet. Sur le précédent modèle, il suffisait d'utiliser le contrôle vocal pour lancer la lecture d'une chanson ou d'un album, sans avoir besoin d'être connecté au web. Avec le nouvel iPod touch, Siri rend impossible cette opération sans une connexion Wi-Fi. Autant dire que Siri ne sera utilisé qu'à la maison. Heureusement, il suffit se rendre dans les Réglages>Siri pour désactiver Siri et retrouver l'ancien contrôle vocal qui n'a pas besoin d'accès à Internet.

Enfin, les nouveaux écouteurs EarPods sont bien évidemment de la partie. S'ils offrent un meilleur rendu audio et surtout un meilleur maintien dans l'oreille que les précédents écouteurs Apple, les EarPods fournis avec l'iPod touch sont dépourvus de la télécommande à trois boutons, qui est pourtant l'élément indispensable sur un baladeur tactile. Cela évite à avoir à srotr le baladeur de sa poche pour changer de morceaux. C'est d'autant plus mesquin de la part d'Apple que le coût des écouteurs EarPods avec ou sans télécommande doit être très proche. Pour couronner le tout, l'iPod touch est dépourvu de chargeur et il faut se contenter d'un câble Lightning/USB qu'il faudra brancher sur un ordinateur, une box ou tout autre périphérique équipé d'un port USB. Apple a également supprimé le capteur de luminosité, le rétroéclairage de l'écran ne sera plus réglé automatiquement, un serieux problème, notamment lors de l'utilisation de l'iPod touch de nuit où la luminosité est alors bien trop forte.

  iPod touch 5G (1)

iPod touch 5G (2)

Un prix élevé

iPod touch 5G (1)L'iPod touch de cinquième génération est vendu 329 euros en version 32 Go et 439 euros en version 64 Go, un prix d'entrée très élevé, là où les modèles précédents étaient affichés à 309 et 419 euros. Il manque surtout un modèle d'entrée de gamme au catalogue, notamment un iPod touch 5G de 8 Go aux alentours de 200 euros. 

Pour combler ce manque, Apple a décidé de conserver l'iPod touch 4G au catalogue en version 16 et 32 Go pour 219 et 269 euros, mais ce modèle fait désormais pâle figure à côté de l'iPod touch 5G, notamment à cause de son écran plus petit, de son processeur moins puissant, de son poids plus élevé et de son appareil photo médiocre.

Enfin, depuis début novembre, l'iPod touch 5G a également un nouveau concurrent direct : l'iPad mini. Vendue 339 euros dans sa version 16 Go, la petite tablette d'Apple coute seulement 10 euros de plus que l'iPod touch. Certes l'usage n'est pas le même, l'iPad mini n'est pas un baladeur et n'est pas aussi portable que l'iPod touch, mais il pourrait bien grappiller quelques ventes pour ceux qui souhaitent un périphérique multimédia plus sédentaire que nomade.

LE VERDICT

La cinquième génération d'iPod touch est un excellent cru. Plus fin et plus léger avec une nouvelle finition impeccable et un design à tomber, le baladeur d'Apple hérite du même écran que l'iPhone 5, mais se contente du processeur de l'iPhone 4S. Les performances sont largement au-dessus du dernier modèle, mais toujours en dessous de celles du dernier téléphone Apple. L'iPod touch bénéficie enfin d'un appareil photo digne de ce nom qui permettrait de faire de beaux clichés et de belles vidéos en HD 1080p en plein jour, cela sera un peu plus compliqué en basse lumière. Du côté des points noirs, on notera l'absence de télécommande sur les écouteurs, la disparition pure et simple du capteur de luminosité, un chargeur secteur toujours aux abonnés absents et un ticket d'entrée à 329 euros, le modèle 8 Go d'entrée de gamme ayant disparu au profit de l'iPod touch de génération précédente qui reste au catalogue. Au final, l'iPod touch conserve toujours son surnom d'iPhone sans la fonction téléphone, mais souffre désormais de la comparaison avec l'iPad mini dont le modèle 16 Go est vendu au même prix...

Les plus
  • Design
  • Performances en hausse par rapport à l'iPod touch 4G
  • Écran IPS de 4 pouces identique à celui de iPhone 5
  • Véritable appareil photo 5 mégapixels
  • Plus fin et plus léger
  • Enfin, des coques de couleur
Les moins
  • Siri difficile à utiliser uniquement en Wi-Fi pour un appareil nomade
  • Absence de télécommande sur les écouteurs EarPods
  • Disparition du capteur de luminosité
  • Pas d'adaptateur secteur fourni
  • Pas de modèle d'entrée de gamme

COMMENTAIRES
#1 - Le 09/11/2012 à 18:26

Merci pour le test

+0
Avatar
fullred
#2 - Le 22/11/2012 à 09:01

" l'iPod touch 5G embarque exactement le même écran que celui de l'iPhone 5 "

((FAUX)) l'écran de l'iPod touch 5G n'est pas tout à fait similaire à celui de l'iPhone 5 le rendu colorimétriques n'est pas aussi poussé et il ne dispose pas de la technologie (in cell Touch) sur son site Apple ne précise pas cette particularité et pour l'avoir pris en main il est plus sujet au reflet c'est l'équivalent de celui d'un iPhone 4S en format quatre pouces


http://www.mac4ever.com/[...]uch-5g-vs-l-iphone-5


Nous avons réalisé une vidéo pour évaluer les performances de l'iPod touch de 5e génération et l'avons opposé à l'iPhone 5. En apparence, les deux iBidules sont assez voisins, ils partagent un écran 4" (mais ce n'est pas le même écran 4"wink et un design assez proche.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : iPod
Tags :
2 commentaires
GALERIE D'IMAGES
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld