Karotz : un lapin connecté avec l'iPhone et les réseaux sociaux

Le Karotz a encore beaucoup de chemin à faire avant de devenir vraiment grand public.

1512101332-s1-karotz (1)Le lapin Nabaztag renait de ses cendres et s'appelle désormais le Karotz. En 2005, la société Violet commercialise le Nabaztag : un lapin de 23 centimètres de haut qui peut lire des messages vocaux, émet des signaux lumineux et remue les oreilles. Connecté à Internet en Wi-Fi, le lapin est alors capable de lire les emails, les flux RSS, la météo, la bourse, le trafic routier, la qualité de l'air, mais ses fonctionnalités sont encore limitées. En 2006, une version un peu plus évoluée intègre un récepteur RFID et un micro. Elle autorise ainsi la reconnaissance vocale qui permet d'utiliser des fonctions via la voix alors que le récepteur RFID permet également d'accéder à ces mêmes fonctions à l'aide de porte-clés. En difficulté, la société Violet est rachetée par Mindscape en octobre 2009, le Nabaztag se transforme ainsi en Karotz.

En octobre 2011, l'histoire du petit lapin connecté rebondit encore puisque l'activité Nabaztag/Karotz est rachetée par Aldebaran Robotics connue par le grand public pour son robot Nao. Le passé chaotique du Karot semble maintenant derrière lui et le lapin a désormais un avenir, notamment avec la connexion aux smartphones dont bien évidemment avec l'iPhone.

Karotz-2

Un lapin malin

1512101348-s2-karotz (1)Par rapport au Nabaztag, le Karotz dispose d'une webcam en façade, d'un connecteur Mini-USB pour la configuration et enfin d'un port USB qui facilite l'importation de la configuration Wi-Fi et permet de lire des morceaux de musique. Évidemment, il dispose toujours de deux oreilles mécaniques et amovibles qui tournent sur 360° et d'une LED multicolore en façade. Le micro est maintenant situé sur le dessus de la tête pour une meilleure qualité alors que les enceintes sont désormais placées dans le dos, également pour garantir une meilleure restitution.

Devant, on retrouve donc le capteur photo situé à la base du lapin avec un bouton sous la base permettant de régler l'inclinaison de la caméra, le capteur RFID situé sur son nez et entre les deux, la LED multicolore indiquant les différents états du lapin. À l'arrière, il y a un bouton de réglage du volume, un haut-parleur, un port USB hôte pour brancher une clé USB et un connecteur Mini-USB pour connecter le lapin à un ordinateur. Sur le dessus apparaissent les oreilles, le micro et le bouton permettant d'interagir avec le lapin. Enfin en dessous, on retrouve le connecteur d'alimentation et l'emplacement pour la batterie (en option).

karotz

0401115411-s55-karotz-nanoz-argente-exclusifLe lapin est livré d'origine avec une paire d'oreilles blanches qu'il est possible de changer (de nombreuses couleurs sont disponibles), un bloc secteur mural, un câble Mini-USB, un manuel et deux porte-clé RFID Flatnanoz qui permettent d'associer des fonctions à leurs passages devant le nez du lapin.

À l'intérieur, le Karotz embarque un processeur ARM 9 cadencé à 400 MHz, 64 Mo de mémoire vive, 256 Mo de mémoire de stockage pour le système basé sur Linux et bien évidemment une puce Wi-Fi gérant le 802.11a/b/g/n prenant en charge les protocoles de sécurité courant WEP, WPA et WPA2.

En pratique

Au fil des années, le processus de connexion du lapin au réseau Wi-Fi a été simplifié. Deux méthodes sont proposées, l'une consistant à mettre les fichiers de configuration sur une clé USB, l'autre en connectant le Karotz à l'ordinateur afin de le configurer directement.

Capture d’écran 2012-03-14 à 11.14.52

Dans tous les cas, il faut se rendre à l'adresse http://plug.karotz.com depuis son ordinateur, créer un compte, puis accepter les conditions d'utilisations. La procédure conseillée consiste à rentrer les informations de son réseau Wi-Fi sur le site puis de télécharger un dossier contenant l'ensemble de la configuration. Ce dernier sera à placer à la racine d'une clé USB. Ensuite, il ne reste plus qu'à démarrer le Karotz avec la clé USB placée dans son dos.

Capture d’écran 2012-03-14 à 11.15.21 

Capture d’écran 2012-03-14 à 11.21.18 Capture d’écran 2012-03-14 à 11.21.25

Il est également possible d'utiliser un logiciel pour Windows, Linux ou Mac OS X afin de configurer son Karotz sans avoir à rentrer les informations de son réseau sur le site web. Il faut alors brancher le Karotz, puis le connecter à l'ordinateur à l'aide du câble Mini-USB vers USB.

Capture d’écran 2012-03-14 à 11.56.03

Le Karotz peut-être réveillé et éteint à heure fixe

Une fois connecté au réseau des réseaux, la configuration du Karotz passe désormais entièrement via le site http://www.karotz.com/. Dans la rubrique "Mon Compte", on peut apercevoir son lapin et les objets associés comme les porte-clés RFID. C'est ici également que l'on peut supprimer et configurer les applications installées sur le Karotz.

Capture d’écran 2012-03-14 à 11.30.29 Capture d’écran 2012-03-14 à 11.30.51

Comme sur les périphériques iOS, tout passe ici par les applications. Par défaut, l'application Europe 1 se lance à l'aide d’une commande vocale en disant simplement Europe 1. Elle lit ensuite la radio en question. Le fonctionnement est le même pour toutes les radios. Pour les magazines, le lancement s'effectue aussi à l'aide d'une commande vocale "Libération", "Le Monde", "Le Figaro" par exemple, ce qui entraine par défaut la lecture des cinq derniers titres du flux RSS. Il est possible de lire plus de titres et d'y ajouter également la description.

Pour toutes les applications, il est possible d'opter pour un déclenchement manuel à l'aide d'un porte-clé RFID, un déclenchement périodique (toutes les minutes, 5 minutes, 30 minutes, 1h ou 3h) ou encore un déclenchement planifié sur certains jours de la semaine à un horaire défini.

Pour la météo, le fonctionnement est identique. Il suffit juste d'indiquer le pays et la ville pour avoir les informations concernant la météo actuelle et celle du lendemain.

Il y a certaines applications pratiques comme l'application maison qui permet d'envoyer un email à un destinataire lors du passage d'un porte-clé Nanoz, pratique pour vérifier que ses enfants sont bien rentrés à la maison par exemple. D'autres applications sont destinées aux enfants comme l'application Jouleur qui permet d'apprendre les couleurs dans plusieurs langues ou bien l'application Zanimaux qui permet de découvrir le cri de 26 animaux différents. Le Karotz sait également chanter des comptines, lire les radios ainsi que les flux RSS de nombreux magazines.

Capture d’écran 2012-03-14 à 12.08.33

Certaines applications sont plutôt complexes à utiliser comme celle pour les horaires de bus ou de métro de la RATP. S'il est possible de gérer plusieurs horaires via des commandes vocales personnalisées "Gambetta", "Italie", "Châtelet", etc, l'application oblige à aller chercher manuellement le lien du site wap de la RATP pour l'horaire concerné. Autant dire que ce n'est pas vraiment pratique, d'autant que là encore la synthèse vocale est loin d'être parfaite contrairement à la voix de la météo par exemple qui donne un vrai cachet au Kartoz.

Le lien entre le réel et les réseaux sociaux virtuels

Les robots sont finalement le lien entre le réel et le virtuel, ils sont les seuls à même de transformer des informations circulant sur le réseau en données physiques mesurables. Les smartphones peuvent faire beaucoup de choses, mais ils n'ont aucun impact physique sur notre environnement, à part les ondes et le bruit qu'ils dégagent. Connecté aux réseaux sociaux, le Karotz se transforme en véritable robot social qui fait interagir les réseaux sociaux physiquement à l'aide de couleurq, de sons, etc. L'application Facebook permet par exemple de lire le flux d'actualité, les messages privés et/ou les notifications.

Capture d’écran 2012-03-14 à 12.04.47

L'application se lance tout simplement via la commande vocale Facebook. Ensuite, il suffit de dire lecture pour que le Karotz lise le fil d'actualité, les messages et les notifications. Pour poster un statut, il suffit de dire "Texte" puis de dire son statut à haute voix. Le Karotz poste ensuite le statut sous forme de texte. Il est possible de publier une photo directement prise avec le Karotz en disant "Photo" ou bien une photo associée à un descriptif avec la commande "Texte et photo". Enfin, il est également possible d'utiliser SoundCloud pour publier un message audio sur Facebook à l'aide de la commande "Enregistrement".

Capture d’écran 2012-03-15 à 10.24.22

Au final, cette application modifie beaucoup l'approche des réseaux sociaux qui deviennent alors encore plus interactifs. Si la consultation d'un fil d'actualité dicté par la synthèse vocale du lapin n'est pas très utile, le fait de pouvoir poster des messages, des photos ou des enregistrements sans passer par un écran est une grande avancée.

Dommage que des défauts de la technologie de reconnaissance vocale viennent ternir ce tableau. Parfois, Karotz a bien du mal à comprendre certaines phrases et il faut s'y reprendre à plusieurs fois, ce qui transforme une expérience conviviale en véritable parcours du combattant et beaucoup abandonneront avant d'avoir posté le moindre message. Le lapin a également du mal avec les conjugaisons en général, ce qui n'arrange rien. Dans la même veine, la lecture du fil est parfois brouillonne. Si le Karotz essaye de passer de l'anglais au français de manière automatique, il s'y perd parfois en lisant du texte écrit dans la langue de Molière en anglais, ce qui est tout simplement incompréhensible.

Quand l'iPhone se connecte au Karotz

L'arrivée des smartphones a permis au Karotz de retrouver une seconde jeunesse. L'application Karotz Controller, disponible gratuitement sur l'App Store, permet par exemple de faire bouger les oreilles du lapin, de changer le couleur de la LED, de prendre une photo, de jouer de la musique, d'écouter la radio ou bien encore de taper un message qui sera lu avec la synthèse vocale. Pour les photos, il n'y a malheureusement pas de prévisualisation. Il faut donc prendre la photo et attendre de recevoir l'image qui pourra être enregistrée dans la mémoire de l'iPhone ou partagée via Facebook ou email. Enfin, la musique ne concerne malheureusement que celle contenue dans le périphérique de stockage USB connecté à l'arrière du lapin.

mzl.byjfgrhe.320x480-75 mzl.juzeaotb.320x480-75 mzl.bdvucrbq.320x480-75

Karotz Controller

mzl.nhhmhhsr.320x480-75 mzl.yibzcmls.320x480-75 mzl.hskvfiqa.320x480-75

Karotz Phone

L'application Karotz Phone est plus intéressante puisqu'elle permet de transformer son Karotz en combiné téléphonique. Il est possible d'appeler son Karotz ou celui d'un ami. Ce dernier sonne alors et il faut décrocher en appuyant sur le bouton. Évidemment, les communications sont gratuites puisque cela passe par Internet.

Conclusion

0401115240-s53-karotz-nanoz-argente-exclusifMalgré son âge, le Karotz semble toujours en développement. Il faut dire qu'il est en constante évolution, mais malheureusement cela se traduit par des manques fondamentaux sur les fonctionnalités de base. La synthèse vocale semble d'un autre temps, tout comme les commandes vocales qui souffrent de la comparaison avec Siri. En effet, il suffit de parler naturellement à Siri pour qu'il comprenne le sens de la phrase alors que Karotz ne comprend que les "commandes" du type "Météo", "Le Monde", "RATP Italie", etc. Avec un support étendu de la reconnaissance vocale, Karotz pourrait enfin devenir un vrai compagnon virtuel de qualité. Dans l'état actuel, Karotz reste un gadget sympathique qui peut servir de radio ou de système pour communiquer avec la maison, mais il est loin de répondre à toutes les attentes.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par
Catégorie : iPod, iPhone, iPad
Tags :
2 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld