App Store : Apple retire une application sans raison [MAJ]

Les équipes de validation d'Apple font parler d'elles.

Apple-Patents-AppStore-Logo-Icon-2Quelle surprise pour l'éditeur Rogue America de voir son application Airfoil Speakers Touch retirée de l'App Store... En effet, la société Apple a tout simplement supprimé cette application de sa boutique sans aucune explication. C'est d'autant plus étrange que l'application était présente depuis 2009 et que la troisième mise à jour majeure de l'application avait été publiée le mois dernier. Il n'y avait donc, a priori, aucune raison que cette application disparaisse de l'App Store.

Seulement voilà, l'application Airfoil Speakers Touch permet de transformer un périphérique iOS en récepteur AirPlay. Il est ainsi possible d'envoyer de la musique depuis un Mac, un PC ou un autre périphérique iOS vers un iPhone, un iPad ou un iPod touch qui peut ensuite diffuser la musique via des enceintes ou une station d'accueil. Il se murmure que cette fonctionnalité pourrait faire son apparition dans la prochaine version d'iOS, ce qui expliquerait le retrait de l'application. Depuis maintenant deux jours, les développeurs sont en contact avec les équipes de Cupertino pour en savoir plus sur le sujet, mais pour l'instant, aucune raison valable ne leur a été fournie concernant le retrait de l'application.

Rappelons qu'Apple a le droit de vie ou de mort sur n'importe quelle application qui trône dans sa boutique en ligne.

Mise à jour : John Gruber de Daring Fireball apporte quelques précisions sur cette situation avec une autre hypothèse. Le problème viendrait de la dernière mise à jour de l'application qui a apporté la fonctionnalité de récepteur AirPlay aux périphériques iOS. Apple n'offre pas d'API permettant la réception d'un flux AirPlay aux développeurs, Rogue Amoeba a donc utilisé une technique de rétro-ingénierie sur le protocole Airplay afin de publier une API publique utilisée pour décoder le protocole Airplay et offrir cette fonctionnalité. Le guide d'applications concernant les applications est clair : "les développeurs ne doivent pas utiliser d'API public pour quelque chose qui n'est pas autorisé". En d'autres termes, Apple sanctionne cette nouvelle fonctionnalité qu'elle n'autorise tout simplement pas.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par
Catégorie : iPod, iPhone, iPad
Tags : , ,
2 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld