Test : iPhone 5

Apple est sorti de sa tour de Babel et l'évolution du marché des smartphones a finalement poussé la société californienne à intégrer un écran plus grand, mais ce n'est pas tout...

iPhone 5 (5)Il y a cinq ans, Apple dévoilait son premier iPhone, un smartphone révolutionnaire de par son utilisation avec le doigt et sa fluidité sans faille pour l'époque. Depuis, les choses ont bien changé. Le marché a beaucoup évolué alors que l'iPhone s'est contenté d'amélioration par petite touche avec la 3G, puis un appareil photo autofocus, un écran Retina et plus récemment un processeur Dual Core, l'enregistrement de vidéo en 1080p et un appareil photo vraiment performant. Si la course à la puissance a bien eu lieu, Apple avait jusqu'ici évité de renter dans celle de la taille d'écran. Pourtant, force est de constater que les smartphones à succès disposent maintenant d'un grand écran. Les gens ne cherchent plus simplement un smartphone, mais un véritable compagnon à tout faire pour aussi bien surfer sur Internet à grande vitesse, que jouer et regarder des vidéos.

Avec l'iPhone 5, Apple se remet au niveau sans pour autant faire comme les autres. La taille de l'écran change, mais pas la largeur du téléphone afin de conserver un certain confort à l'utilisation, notamment à une main. L'iPhone 5 reste avant tout un iPhone, et c'est bien ce que nous allons voir ici.

Un régime minceur

Avec ses nouveaux produits, Apple poursuit toujours le même but : proposer des fonctionnalités supplémentaires dans un format encore plus compact et plus léger. L'année dernière, Apple n'a pas toujours réussi son pari notamment avec l'iPhone 4S qui disposait du même châssis que celui de l'iPhone 4, ou bien encore avec le nouvel iPad, plus lourd et plus épais que l'iPad 2. Plus de deux ans après la sortie de l'iPhone 4, Apple dévoile donc l'iPhone 5 qui repousse encore un peu plus les limites de la miniaturisation et renoue avec les préceptes de la société.

iPhone 5 vs iPhone 4S

L'iPhone 5 ne pèse ainsi que 112 grammes pour une épaisseur de 7,6 mm contre 140 grammes et 9,3 mm d'épaisseur pour l'iPhone 4S. Ce n'est pas que des chiffres puisque la première impression ressentie lors de la prise en main de l'iPhone 5 est sa légèreté. L'iPhone semble factice et le boitier semble vide comparé à un iPhone 4S et un iPhone 4. La finesse joue également sur cette sensation de légèreté, tout comme l'arrière en aluminium qui change clairement le touché.

Évidemment, l'iPhone 5 gagne 9 millimètres en hauteur afin de faire rentrer le nouvel écran de 4 pouces. Cette élévation participe également à la sensation de finesse puisque l'iPhone semble moins large, ce qui n'est pas le cas. Pourtant, malgré cette cure d'amaigrissement, l'iPhone 5 n'en semble pas moins robuste. Il est certes moins dense que l'iPhone 4S, mais il donne toujours un sentiment de solidité.

Un design reconnaissable

iPhone 5 (9)L'iPhone 5 reprend le design de l'iPhone 4 et il est plutôt compliqué de différencier un iPhone 4S blanc d'un iPhone 5 blanc de prime abord. Le modèle noir est beaucoup plus facile à identifier grâce à son contour entièrement noir alors qu'il était en aluminium sur les iPhone 4/4S. Les codes de l'iPhone sont toujours bien respectés avec un écran centré, un bouton d'accueil toujours de la même taille et positionné au centre dessous l'écran, un contour d'écran bien visible et une antenne extérieure qui fait le tour de l'écran.

Petite nouveauté, le contour de l'écran en aluminium est maintenant biseauté ce qui permet une prise en main plus agréable. Sur le modèle blanc, cette partie est chromée pour un rendu proche de celui que l'on retrouvait sur l'iPhone original.

Si le modèle blanc ressemble donc à l'iPhone 4S, le modèle noir est en revanche complètement noir dont le contour, les boutons et même le logo Apple situé à l'arrière du téléphone. On ne peut pas faire plus sobre et ce modèle se différencie clairement par sa discrétion. Paradoxalement, c'est l'iPhone 5 le plus facilement identifiable.

Un écran 16:9

iPhone 5Jusqu'ici les iPhone exploitaient tous un écran de 3,5 pouces affichant une définition de 480 x 320 pixels ou de 960 x 640 pixels pour les modèles Retina. Tous ces iPhone (et iPod touch) conservaient un point commun : un ratio de 3:2, qui simplifiait la vie des développeurs. Avec l'iPhone 5, Apple a opté pour un écran de 4 pouces sans modifier la largeur de son téléphone. Conséquence, la définition est maintenant de 1136 x 640 pixels avec un format 16:9. Les applications qui ne sont pas encore optimisées pour l'iPhone 5 s'affichent alors au centre de l'écran avec des bandes noires en haut et en bas pour combler le vide.

iPhone 5 - application non optimisée iPhone 5 - application non optimisée

Les applications non optimisées apparaissent avec des bandes noires

Ce gain d'espace se traduit également par l'ajout d'une ligne d'icônes supplémentaires sur la page d'accueil. Il est ainsi possible de placer 20 icônes sur une page, en plus des quatre du dock, contre 16 auparavant. L'avantage de l'utilisation du 16:9 est évident lors du visionnage de vidéos, de films ou de séries TV puisque l'ensemble de l'écran est alors rempli. De plus, lors de l'enregistrement d'une vidéo, l'utilisateur peut désormais voir l'ensemble de l'image capturée. Les boutons virtuels affichés à l'écran sont alors transparents. Sur les modèles précédents, il fallait faire deux taps sur l'écran pour afficher le champ de vision complet avec deux bandes noires en haut et en bas de l'écran.

Application météo iPhone 5 Sky Gamblers : Air Supremacy - iPhone 5

L'application Météo et le jeu Sky Gamblers : Air Supremacy exploitent le nouvel écran de 4 pouces

Actuellement, les développeurs mettent progressivement à jour leurs applications afin qu'elles exploitent parfaitement le nouvel écran de l'iPhone 5. Dans la pratique, cela permet d'afficher plus d'informations comme plus d'emails, plus de tweets, plus de contenu sur Facebook ou encore sur les applications d'actualités et également sur le web. Par exemple, l'application météo d'Apple affiche maintenant les prévisions heure par heure directement. En mode paysage, le gain d'espace est aussi appréciable, surtout avec les jeux optimisés où le format 16:9 fonctionne à merveille.

Le connecteur dock aux oubliettes

iPhone 5 (8)Avec l'iPhone 5, Apple fait définitivement une croix sur le connecteur dock à 30 broches introduit avec l'iPod de troisième génération en novembre 2003. Le port dock est remplacé par le connecteur Lightning, beaucoup plus compact. Les photos ne permettent pas de bien évaluer la taille du nouveau connecteur Lightning qui est vraiment beaucoup plus petit que le connecteur dock. Il est un peu moins large et moins épais qu'un port Micro-USB. Le câble Lightning fourni par Apple dispose également d'un connecteur USB classique extrêmement compact. Le connecteur Lightning offre également un avantage de taille, il peut s'insérer dans n'importe quel sens.

Si le passage à un nouveau connecteur semblait obligatoire pour réussir un tel niveau de miniaturisation et gagner quelques précieux millimètres à l'intérieur du châssis de l'iPhone 5, cette transition signifie également l'abandon de tous les accessoires actuels compatibles avec les iPod, iPhone et autres iPad. La société Apple propose bien des adaptateurs Lightning vers 30 broches, en version classique ou câble de 20 cm, mais cela ne suffit pas toujours notamment pour l'ordinateur de bord pour vélo iBike Dash CC Deluxe que nous avons testé, qui ne pourra tout simplement pas accueillir l'iPhone 5, même avec un adaptateur.

Adaptateur Lightning Adaptateur Lightning

Les adaptateurs Lightning vers 30 broches d'Apple vendus 30 et 40 euros

Dans la pratique, ceux qui disposent de docks un peu partout à la maison, au bureau ou bien encore chez les amis, devront se balader avec leur câble Lightning pour recharger l'iPhone 5. On conseillera d'ailleurs plutôt l'achat d'un second câble Lightning pour 20 euros plutôt qu'un adaptateur. Ces derniers ne serviront en fait que pour recycler les vieux docks. En attendant la démocratisation inévitable des périphériques Lightning, il faudra donc faire avec les adaptateurs. Le connecteur Lightning est fait pour durer et devrait au moins perdurer durant les cinq prochaines années, voire égaler le record du connecteur dock 30 broches.

Dans la foulée, Apple a déplacé le connecteur audio au format jack 3,5 mm sur la partie inférieure de l'iPhone, à gauche du port Lightning. Dans la poche, l'iPhone 5 est donc plus à l'aise la tête en bas. Le nouveau placement est d'ailleurs plus pratique lors de l'utilisation du téléphone puisque le fil ne peut plus passer devant l'écran.

Processeur Apple A6 : le plus rapide

iPhone 5 (6)Avec l'iPhone 5, Apple a introduit son nouveau processeur Apple A6. Ce modèle dispose toujours de deux coeurs ARM, mais ils sont désormais cadencés à 1,2 GHz contre 800 MHz pour l'Apple A5 de l'iPhone 4S. Autre nouveauté, le processeur Apple A6 embarque trois processeurs graphiques PowerVR SGX 543 contre seulement deux pour l'iPhone 4S et son Apple A5. L'iPhone 5 est donc logiquement le périphérique iOS le plus rapide du marché, loin devant l'iPhone 4, l'iPhone 4S et même le nouvel iPad.

Sous GeekBench, l'iPhone 5 est deux fois plus rapides que tous les autres périphériques, iPad 2 et nouvel iPad compris. Sur le web, le chargement des pages est plus rapides de 25 % et l'iPhone 5 se paye même le luxe de boucler la batterie de tests SunSpider JavaScript en moins d'une seconde là où même les iPad sont au-dessus de 1,4 seconde.

Au niveau graphique, l'iPhone 5 fait également mieux que le nouvel iPad sous GL Benchmark par exemple alors qu'il fait deux fois mieux que l'iPhone 4S, grâce probablement à une cadence des processeurs graphiques plus élevée.

Performances iPhone 5

Dans la pratique, l'iPhone 5 est effectivement plus rapide avec un démarrage d'applications accéléré et un passage de l'une à l'autre plus fluide jusqu'à nous laissé penser que c'est plutôt les animations d'iOS qui limitent ici la rapidité du téléphone. Sur le web, le gain est flagrant avec un chargement des pages largement amélioré.

L'autonomie : pas d'amélioration

iPhone 5 (1)L'iPhone 5 ne fait pas de prouesse au niveau de l'autonomie. On ne peut pas encore réduire le poids et l'épaisseur d'un téléphone, tout en augmentant la taille de la batterie. Apple annonçait fièrement une autonomie en veille de 225 heures contre seulement 200 heures pour l'iPhone 4S. Dans la pratique, pour avoir utilisé l'iPhone 4S et l'iPhone 5 sur le même réseau simultanément, l'autonomie est identique. Les laboratoires de Macworld ont également testé l'autonomie de l'iPhone 5 en vidéo. Annoncé pour 10 heures, l’iPhone 5 n'a finalement tenu que 8h21, soit moins que l'iPhone 4S et l'iPhone 4.

Pour ce test, tous les périphériques iOS étaient alors mis à jour avec iOS 6.0 et placés en mode avion avec la luminosité réglée à 200 cd/m2 grâce à une sonde et le volume à deux barres. Une vidéo de 120 minutes est alors lue en boucle jusqu'à extinction de l'appareil.

Autonomie iPhone 5

Dans la vie courante, l'iPhone 5 tient donc toujours une journée en utilisation intensive, mais ne fera pas plus. Si l'iPhone 4 pouvait tenir deux jours, voire un peu plus en usage léger, sans s'approcher d'une prise de courant, ce n'est clairement pas le cas de l'iPhone 5. Les utilisateurs cherchant avant tout un smartphone autonome devront donc se tourner vers les batteries externes ou bien encore vers une autre marque de téléphone et abandonner au passage iOS et l'App Store. 

Le réseau DC-HSDPA : 42 Mbit/s en mobilité ?

iPhone 5 (4)En France, il n'est pas encore question de réseau 4G. Les premièrs offres commerciales seront lancées par SFR fin novembre et ne concernent que quelques villes en France. Soyons clair, l'iPhone 5 n'est pas compatible dans l'état avec les réseaux 4G en France. Ces derniers utilisent les bandes de fréquence de 800 et 2600 MHz alors que l'iPhone n'est compatible qu'avec les fréquences de 850, 1800 et 2100 MHz. Dans l'état, l'iPhone 5 ne permet donc pas de profiter de la 4G, ce qui n'est pas encore un problème puisque les offres ne sont pas encore disponibles.

En revanche, l'iPhone 5 permet de profiter de la 3G UMTS, HSPA+ et même DC-HSDPA qui autorise un débit de 42 Mbit/s. Ce dernier protocole est déjà supporté par Orange, Bouygues et SFR, mais pas encore Free Mobile. Orange via sa filiale Sosh propose d'ailleurs probablement l'offre la plus intéressante avec son forfait tout illimité à 24,90 €/mois permettant de bénéficier du DC-HSDPA. Dans la pratique, nous avons réussi à atteindre un débit de 17 Mbit/s en téléchargement (download) et 3,2 Mbit/s en téléversement (upload). En comparaison, la ligne Free ADSL plutôt moyenne (1600 mètres du NRA) affiche 11,3 Mbit/s en téléchargement et 736 kb/s en téléversement.

iPhone 5 - Débit DC-HSDPA iPhone 5 - Débit Wi-Fi ADSL Free

De meilleurs débits en DC-HSDPA à gauche qu'en ADSL à droite

Le DC-HSDPA permet donc de dépasser largement les débits de l'ADSL, ce qui est tout simplement impressionnant sur un terminal mobile. On se demande d'ailleurs pourquoi Apple bride toujours les possibilités de téléchargement sur l'App Store avec de tels débits. En effet, les applications de plus de 50 Mo nécessitent toujours une connexion Wi-Fi pour être téléchargées.

Capteur photo : le même en mieux

iPhone 5 (11)L'iPhone 5 embarque un capteur photo rétroéclairé de 8 mégapixels, comme celui de l'iPhone 4S, mais Apple a apporté quelques améliorations au niveau du processeur de traitement d'images ce qui permet à l'iPhone 5 d'offrir une meilleure réactivité lors de la prise de photo et de meilleures performances en basse luminosité. L'une des plus grosses différentes est également la vitesse de prise de vue HDR. Sur l'iPhone 5, l'enregistrement d'une photo HDR met moins d'une seconde contre plus du double sur l'iPhone 4S.

L'iPhone 5 est donc effectivement plus rapide lors de la prise de vue et offre une meilleure sensibilité en basse lumière. Le capteur permet maintenant de monter à une sensibilité de 3200 ISO contre seulement 800 ISO pour l'iPhone 4S. Ces améliorations sont aussi valables en vidéo, même si la différence avec l'iPhone 4S est moins flagrante. Apple a tout de même placé un micro juste à côté de l'objectif ce qui améliore notablement la qualité du son lors de l'enregistrement vidéo. L'iPhone 5 permet aussi de capturer des photos lors de l'enregistrement vidéo, mais la qualité est alors décevante et la photo s'apparente plus à une capture d'écran de la vidéo 1080p qu'à une vraie photo. Évidemment, comme l'épaisseur de l'iPhone a changé, il est désormais impossible d'utiliser les accessoires photo prévus pour l'iPhone 4/4S comme l'excellent Olloclip.

Photo iPhone 5 Photo iPhone 5

Photo iPhone 5 Photo iPhone 4S 

L'iPhone 5 à gauche, l'iPhone 4S à droite

Photo iPhone 5 - caméra façade Photo iPhone 4S - façade

La comparaison des caméras en façade est sans appel (iPhone 5 à gauche et iPhone 4S toujours à droite)

iPhone 5 - photo pendant l'enregistrement vidéo

La capture photo pendant l'enregistrement vidéo : à éviter

L'autre nouveauté est la caméra en façade de 1,2 mégapixel qui est désormais compatible avec l'enregistrement HD 720p et capture des photos de bien meilleure qualité, utile pour les autoportraits par exemple. Évidemment, les conversations FaceTime bénéficient directement de cette amélioration avec une qualité d'image en nette hausse.

Les autres nouveautés

L'iPhone 5 intègre désormais trois microphones distincts pour la réduction des bruits ambiants lors des conversations contre deux pour l'iPhone 4S. Le système est plutôt efficace puisque même dans un environnement très bruyant, l'interlocuteur semble plutôt à l'aise contrairement à l'utilisateur de l'iPhone qui n'entend pas grand-chose... L'iPhone 5 prend également en charge la technologie de l'audio cellulaire à large bande qui permet d'améliorer la qualité audio lors des appels téléphoniques sous réserve que l'opérateur supporte cette fonctionnalité et que le téléphone de votre correspondant aussi.

Évidemment, l'iPhone 5 est livré en standard avec iOS 6.0 qui apporte de nombreuses nouveautés également disponibles pour l'iPhone 4S comme les photos panoramiques, les nouvelles fonctionnalités de Siri, la nouvelle application Plans, Ne pas déranger et les petits plus de l'application Téléphone, le Flux de photos partagé, Passbook, l'intégration de Facebook ou encore les nouveautés de Mail et Safari.

L'iPhone 5 chez les opérateurs

Dès l'arrivée de l'iPhone chez les opérateurs, nous avions publié un comparatif des offres qui reste encore d'actualité. Les offres subventionnées ne sont plus avantageuses et il est plus intéressant d'acheter un iPhone 5 chez un opérateur low cost comme Sosh, B&You ou Free que chez les opérateurs historiques. Bien souvent, il est possible de payer en trois ou quatre fois sans frais, ou bien encore d'étaler le paiement sur 12, 24 ou 36 mois avec un TEG d'environ 10 %.

Coût total de l'iPhone 5 16 Go sur 12 mois

Notre préférence va bien évidemment vers le forfait Sosh à 24,90€/mois qui permet de profiter des fonctionnalités réseau de l'iPhone 5 avec la prise en charge du DC-HSDPA et ses 42 Mbit/s.

LE VERDICT

Avec l'iPhone 5, Apple propose tout simplement un iPhone encore meilleur. Le nouveau modèle impressionne surtout par sa légèreté alors que le grand écran est véritablement appréciable au quotidien, tout comme la vitesse accrue dans les applications ou bien encore sur le réseau cellulaire de dernière génération (DC-HSDPA). L'appareil photo encore plus réactif est également un plus, tout comme la meilleure sensibilité en basse lumière, et la caméra en façade est enfin digne de l'iPhone. Reste qu'il faudra oublier tous ses anciens accessoires utilisant le connecteur dock et qu'il faudra passer par un adaptateur vendu uniquement par Apple en attendant la démocratisation des périphériques Lightning, pas avant la fin de l'année, voire l'année prochaine. Comme chaque année, les possesseurs d'iPhone 4S peuvent encore attendre un peu, les différences entre les deux modèles n'étant pas suffisantes pour justifier l'achat d'un nouveau modèle. Pour les autres, la mise à jour semble amplement justifiée, sauf peut-être pour les afficionados de l'iPhone 4 qui dispose encore de la meilleure autonomie en veille.

Les plus
  • Plus léger
  • Plus fin
  • Plus rapide
  • Ecouteurs EarPods
  • Caméra en façade enfin satisfaisante
Les moins
  • Abandon du connecteur dock
  • Plus cher en Europe que le précédent modèle à son lancement
  • Autonomie toujours inférieure à celle de l'iPhone 4

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : iPhone
Tags :
6 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld