Test : CoPilot GPS, la navigation gratuite, mais limitée

CoPilot surfe sur la vague des GPS gratuits en proposant une version gratuite à améliorer via des achats intégrés.

De plus en plus d’éditeurs de solutions GPS pour iPhone décident de proposer une version gratuite de leur logiciel dans lequel les fonctions des versions complètes sont proposées en achats intégrés. Vrai bon plan ou fausse bonne idée pour l’utilisateur, ce système présente ses avantages, mais aussi de nombreux inconvénients.

CoPilot GPS ne pèse qu’une trentaine de petits mégaoctets au téléchargement de l’application. Impossible que la totalité des cartes s’y trouve. L’éditeur propose en réalité le choix de la carte à télécharger selon le pays dont vous avez besoin. Il faudra au préalable se créer un compte avant de pouvoir accéder à la liste des cartes. Celle de la France pèse 300 Mo et il ne sera possible de télécharger gratuitement qu’une seule carte, les suivantes seront payantes en in-app purchase pour une trentaine d’euros.

 1.PNG 2.PNG

Le fonctionnement reste le même, vous pourrez entrer directement l’adresse de votre destination, mais aussi enregistrer des destinations favorites dont vous avez besoin fréquemment. La carte ne ressemble à rien de ce qu’un GPS propose habituellement puisque vous n’aurez qu’une vue en 2D. La vue en trois dimensions comme sur l’application idoine est disponible, il faudra toutefois repasser par la case porte-monnaie, cette option étant facturée une vingtaine d’euros… Attention la navigation ne comporte pas non plus le guidage vocal et les instructions directionnelles, pourtant indispensables pour une utilisation sans danger dans l’habitacle d’un véhicule.

 3.PNG 4.PNG

CoPilot GPS intègre les POI (les points d’intérêts) qui pourront être filtrés par catégories (Hôtels, Restaurants, Stations essence…). Vous pourrez afficher la liste des POI environnants et les visualiser sur la carte. En cours de navigation, ils peuvent être affichés sur la carte et disposent d’une fiche d’informations avec l’adresse et le numéro de téléphone. Un point d’intérêt a retenu votre attention, vous pourrez l’ajouter à vos favoris ou le choisir comme destination. Il sera aussi possible de rechercher des articles Wikipédia concernant des points géographiques proches, pratique pour découvrir une région sans avoir rien planifié. Un mode Photonav est intégré. Celui-ci vous permettra d’utiliser les données GPS de vos photos pour naviguer vers la destination, mais aussi de situer l’image sur la carte.La section MyCoPilot regroupe toutes les informations personnelles et les options achetées. Vous pourrez télécharger autant de nouvelles cartes que possible. Toutefois, mis bout à bout les nombreux achats in-app transforment l’application en véritable gouffre financier.

 5.PNG 6.PNG

Parmi les options proposées dans l’application, vous aurez la possibilité de choisir le style de carte (différentes couleurs) ainsi que de définir l’affichage « journée » ou « nuit » ou encore de laisser le mode automatique pour que l’application le détermine d’elle-même. Trois voix sont disponibles (deux femmes, un homme) et vous pourrez changer comme bon vous semble, et surtout sans payer de supplément, à condition d’avoir opté pour l’option à 19,90 euros avec le guidage audio et les cartes 3D.

 7.PNG 8.PNG

CoPilot GPS dispose d’une fonction économiseur d’énergie. Cette dernière vous permettra d’économiser jusqu’à 30 % de batterie. Cela sera au détriment de la qualité de l’affichage puisque dans ce mode les mouvements des cartes se trouvent ralentis. Les informations météo sont disponibles dans les « plus » et vous afficheront les données locales, à votre destination ou dans la ville de votre choix. Les prévisions sont affichées sur cinq jours et les données sont issues du site AccuWeather.

 9.PNG 10.PNG

À l’utilisation, CoPilot GPS est décevant. Il n’est pas possible de zoomer sur la carte à l’aide du multitouch de l’écran, mais uniquement via les boutons + et – affichés à l’écran. Le déplacement sur la carte souffre de saccades et n’est pas suffisamment rapide. Vous aurez intérêt d’avoir à votre disposition un copilote qui répond au doigt et à l’œil, la carte ne se déplaçant pas en même temps que vous, il faudra agir sur les flèches gauches et droites pour obtenir l’indication suivante. En l’état, il est vraiment difficile d’envisager pouvoir conduire en suivant les instructions du GPS tout en restant prudent. La carte ne pivote même pas en fonction de votre position actuelle comme le fait l’application native Plans, aberrant ! 

 11.PNG 12.PNG

Conclusion

ALK, qui fourni habituellement des solutions GPS de qualité, rate son coup avec ce GPS gratuit. La concurrence fait mieux (Mappy par exemple) et fourni un outil utilisable. On regrette aussi l’affichage constant de la fenêtre invitant à l’achat d’extensions onéreuses dès le démarrage de la navigation. Avec une carte ne se déplaçant pas quand vous avancez, le non positionnement de la carte à l’aide de la boussole cette application pourra être utilisée au mieux pour un piéton ou un vélo, et encore…

 >> Accéder au téléchargement de CoPilot GPS sur l'App Store

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par Jonas Denaud
Catégorie : iPhone, Applications
2 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld