iOS 6 : PassBook, le porte-carte virtuel

Abandonnez cartes et coupons papier au profit de versions électroniques dans PassBook.

Présenté au cours de la WWDC en juin dernier quand Apple a levé le voile sur iOS 6, PassBook a laissé les utilisateurs plutôt dubitatifs. De quoi s’agit-il vraiment ? Comment s’utilise-t-il ? Voici quelques explications sur le portefeuille électronique de l’iPhone.

PassBook est un porte-carte virtuel. Il est/sera capable d’utiliser de nombreuses cartes, coupons et autres tickets sous forme électronique. Apple se plaît à expliquer que grâce à PassBook, vous n’aurez plus besoin de chercher dans votre portefeuille pour trouver ce que vous voulez puisque tout se trouve sur votre iPhone à portée de main. Concrètement, Passbook est en mesure d’accueillir tous les coupons et cartes disposant d’un code-barre à scanner. Dès lors, il est assez facile d’imaginer comment il sera possible de l’utiliser. En première ligne, les moyens de transport seront sans aucun doute les premiers à adopter PassBook. Car si l’outil d’Apple ne fonctionne pour l’instant pas dans l’Hexagone, charge est aux développeurs de proposer les applications qui seront en mesure de délivrer, par exemple, des billets électroniques qui s’ouvriront directement dans PassBook ou qui permettront d’attacher la carte de fidélité d’un magasin ou un coupon réduction directement dans l’application.

PassBook PassBook 

Passebook sera capable selon votre positionnement géographique de déterminer quels coupons vous pourriez avoir besoin. Vous vous trouvez à l’aéroport ? PassBook envoie une notification sur l’écran de l’iPhone et vous invite à ouvrir votre carte d’embarquement fraîchement téléchargée sur le site ou l’application de votre compagnie aérienne. PassBook est également en mesure de mettre à jour les informations en temps réel. En cas de changement de porte d’embarquement par exemple, l’information est répercutée sur la carte d’embarquement contenue dans PassBook de manière totalement transparente. La carte de fidélité du supermarché vous permet de cumuler du cashback, le montant contenu sur votre carte sera automatiquement mis à jour sur PassBook. On peut dès lors imaginer d’autres possibilités, sur un coupon réduction dont le commerçant souhaiterait rallonger la validité, etc.

PassBook PassBook 

Lors de l’annonce de l’iPhone 5, l’une des principales déceptions fut l’absence de module NFC, alors que bon nombre de smartphones Android récemment sortis en disposent. Outre son utilisation pour le paiement sans contact via un terminal mobile, le NFC peut être utilisé comme PassBook pour des tickets d’entrée, cartes d’embarquement et autres cartes de fidélité. Apple a sans doute voulu jouer la prudence en proposant PassBook et en conservant un système de code-barre à scanner. En effet, il y a aujourd’hui plus de chance de rencontrer un scanner de code-barre dans un commerce, qu’un terminal de paiement compatible avec la technologie NFC.

PassBook PassBook 

Pour l’heure, quelques points restent flous comme la création de ces fameux tickets dans PassBook. Si pour une carte d’embarquement, un e-ticket pour prendre le train ou entrer dans un concert peuvent être envoyés par mail, qu’en est-il des cartes de fidélité ? Le commerçant proposera-t-il sur l’App Store de télécharger une carte vierge à renseigner dans PassBook une fois téléchargée ? Faudra-t-il se rendre sur un site en ligne pour générer une carte de fidélité électronique à enregistrer dans le portefeuille virtuel de l’iPhone ? Certains n’ont pas perdu de temps et proposent déjà au public et aux professionnels de créer leur PassBook sur un site spécialisé

PassBook PassBook 

Bilan

Si pour l’instant PassBook et son fonctionnement peuvent poser de nombreuses interrogations, son utilité est indéniable. Avoir des coupons classés, et à jour (on peut espérer que PassBook supprime automatiquement un e-ticket périmé ?) dans un seul emplacement, qui plus est l’iPhone, facilitera la gestion de ce type d’information. Les utilisateurs pourront d’eux-mêmes supprimer des coupons qui passeront alors au destructeur de document. La mise en place de PassBook ne devrait pas poser de problème majeur, étant donné que l’application se base sur des codes-barres à scanner, un système déjà très répandu. Reste désormais à attendre les retours des premiers développeurs qui se mouilleront pour tirer parti de cet outil, mais il y a de fortes chances pour que PassBook se développe rapidement et devienne une « norme ».

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par Jonas Denaud
Catégorie : iPhone, Applications
Tags : ,
2 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld