Les ventes d'iPhone en baisse : les rumeurs en cause

Tim Cook revient sur les chiffres de vente décevant de l'iPhone.

header-iphone4SAu deuxième trimestre 2012, Apple a vendu 26 millions d'iPhone, un chiffre inférieur aux estimations les plus pessimistes des analystes. Selon Tim Cook, le PDG d'Apple, la baisse des ventes d'iPhone serait liée à deux facteurs. Le premier est bien évidemment les rumeurs de sortie d'un nouveau modèle qui encouragent les consommateurs à différer leur achat. Le PDG d'Apple affirme que même en renforçant le secret autour des nouveaux produits, il est impossible d'empêcher les gens de spéculer et de se poser des questions. Voici la réflexion de Tim Cook :

Nous essayons de faire en sorte que notre feuille de route reste secrète et confidentielle. […] Mais cela n'empêche pas les gens de spéculer et de se poser des questions, et ils n'arrêteront jamais de le faire. […] Je ne vais pas essayer de changer ça. Je suis heureux que les gens s'intéressent à la suite, j'en suis très heureux. Mais il y a aussi quelques personnes qui veulent savoir ce que nous faisons maintenant. Je ne vais pas essayer une seconde de faire en sorte que les gens arrêtent de spéculer. Je crois que cela n'aurait aucun impact.

Depuis 2007, l'iPhone était renouvelé au mois de juin, sauf l'année dernière où l'iPhone 4S est arrivé sur le marché en octobre 2011. Cette année, les consommateurs espéraient donc un renouvellement pour juin, ce qui explique par ce deuxième argument le recul des ventes. Désormais, il semble acquis que le renouvellement de l'iPhone s'effectuera désormais au début de l'automne. Peter Oppenheimer, le Directeur financier d'Apple, a d'ailleurs confirmé les investissements liés à la sortie du prochain iPhone qui ont fait baisser la marge de la société sur le trimestre. L'iPhone de sixième génération sortira donc cet automne en même temps qu'iOS 6.0. Il sera probablement présenté dans le courant du mois de septembre pour une disponibilité en octobre. D'ici là, les ventes d'iPhone 4S devraient encore se contracter.

COMMENTAIRES
+1
Avatar
zire
#1 - Le 25/07/2012 à 15:30

Tim Cook est-il naïf de ne pas voir que les ventes décevantes du 4S sont à la fois dues à l'absence d'évolution par rapport au modèle précédent, au positionnement tarifaire trop élevé et jamais réadapté (surtout quand on veut suffisamment de capacité de stockage !), et à la concurrence féroce des autres fabricants ? Ceux-là sortent désormais des modèles qui ont techniquement 6 mois d'avance sur l'iPhone tout en étant nettement moins chers. On n'est plus il y a 5 ans quand l'iPhone n'avait aucun concurrent en termes de qualité de fabrication, de logiciel et de fonctionnalités...

Plus probablement, Tim Cook sait très bien ce qui arrive et son discours lénifiant, qui vaut bien celui d'un ministre par chez nous, cache mal un malaise encore latent chez Apple.

#2 - Le 25/07/2012 à 16:20

zire
Tim Cook est-il naïf de ne pas voir que les ventes décevantes du 4S sont à la fois dues à l'absence d'évolution par rapport au modèle précédent, au positionnement tarifaire trop élevé et jamais réadapté (surtout quand on veut suffisamment de capacité de stockage !), et à la concurrence féroce des autres fabricants ?
L'iPhone 4S s'est quand même vendu bien plus que l'iPhone 4, donc la situation est loin d'être catastrophique.

La "déception", c'est juste parce que les analystes avaient prévu qu'il s'en vendrait plus. Mais ce trimestre, l'iPhone 4S s'est vendu bien plus que l'iPhone 4 au même trimestre de l'année précédente. Et c'était pareil au trimestre dernier...

+0
Avatar
zire
#3 - Le 25/07/2012 à 16:25

Pas de catastrophe mais un avertissement. Et le plus intéressant, c'est l'évolution des parts de marché, en particulier en France et en Europe.

http://obsession.nouvelobs.com/[...]hone-en-progres.html

#4 - Le 25/07/2012 à 17:44

En même temps pourquoi investir dans un 4S quand le 5 sort en Septembre.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par
Catégorie : iPhone
Tags :
4 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld