Le FBI traque les iPhone

Le FBI traquerait certains utilisateurs de périphériques iOS.

iOS 6.0Un groupe de hackers de l'équipe AntiSec vient d'annoncer avoir en sa possession un fichier contenant les informations personnelles de 12 millions d'utilisateurs de périphériques iOS. Cette liste contiendrait l'identifiant unique UDID de chaque appareil associé aux noms, prénoms, adresses et numéros de téléphone des utilisateurs. Le fichier offre également l'APNS Tokens, un code unique qui permet d'envoyer des notifications Push vers les périphériques iOS. Afin de prouver l'authenticité de la liste, les hackers ont publié un extrait contenant environ un million d'UDID avec les noms sous lesquels les périphériques iOS sont enregistrés.

L'affaire s'emballe lorsque le groupe de pirates annonce que ce fichier provient d'un ordinateur portable d'un dirigeant d'une antenne locale du FBI, le Bureau Fédéral d'investigation américain. L'ordinateur portable, un Dell Vostro, aurait été hacké à distance via une faille Java en mars 2012. Les pirates auraient donc récupéré l'essentiel des fichiers présents sur l'ordinateur. C'est ainsi qu'ils auraient découvert un fichier baptisé NCFTA_iOS_devices_intel.csv contenant 12,3 millions d'identifiants de périphériques iOS.

Extrait UDID FBI

Évidemment, pour l'instant, rien de prouve que le FBI est impliqué, mais l'organisation américaine devra tout de même démentir son implication dans les heures à venir, quitte à voir quelques preuves des pirates leur tomber sous le nez. Le fichier concernant les périphériques iOS semble, quant à lui, authentique, ce qui pose la question de la provenance de ce fichier. La société californienne a-t-elle fourni ce fichier au FBI ? L'organisation gouvernementale a-t-elle utilisé ses compétences informatiques pour compiler ce fichier ? Où s'agit-il tout simplement d'une prouesse de hacker ?

Évidemment, une réponse d'Apple est également attendue dans les jours à venir sur cette affaire. La liste contiendrait d'ailleurs quelques dizaines de milliers de références à des périphériques iOS situés en France. Histoire de tempérer un peu cette affaire, rappelons tout de même que d'après les derniers chiffres communiqués par Apple en juillet dernier, 410 millions de périphériques iOS sont actuellement en circulation. Ce fichier ne concerne donc que 3 % des périphériques iOS actuellement utilisés dans le monde, mais le fait qu'il existe pose tout de même de gros problèmes de sécurité et pourrait ternir l'image de la société californienne.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : iPod, iPhone, iPad
Tags : , ,
3 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld