Le commentaire de la semaine : «Apple, ça marche en sortant de la boîte»

L'un de nos lecteurs partage son sentiment sur les différences entre iOS et Android.

HTC-One-X-01Cette semaine, nous avons déniché plusieurs réactions intéressantes sur Macworld. Au-delà de la guerre entre les pro-Apple et les pro-Android, nous avons trouvé intéressant de vous faire partager ce retour d'utilisateur qui traduit assez bien notre sentiment après avoir passé quelques semaines avec un HTC One X. Voici le témoignage de Ceekay :

«Alors on est d'accord, Apple fait du bon hardware. Et ça compte pour certains.
Ensuite, je ne suis pas certain qu'un iPhone à 680€ soit mal placé face à un HTC One X à 600€ ou un S3 à 650€. Surtout en comptant le prix de revente qui descend bien moins rapidement que la concurrence (je pense qu'un iPhone neuf, puis revendu, coûte moins cher qu'un HTC/Samsung neuf, puis revendu)
Mais bon, il est commun de comparer un iPhone à un Explorer ou Ace ... Du coup effectivement, c'est un peu chiant de n'avoir aucun choix de matériel iOS.

Pour ce qui est du logiciel : certes iOS est particulièrement fermé. L'avantage, c'est que du coup, tout marche de façon homogène.
J'ai actuellement un HTC One X, depuis sa sortie (donc 5-6 mois)
Je bidouille énormément dessus, c'est assez satisfaisant d'avoir un téléphone taillé à son envie. Mais on perd énormément de temps à trouver les logiciels que l'on veut (j'ai changé mon calendrier, mon mail, mon navigateur, mon lecteur de musique, mon clavier..).
J'ai l'impression d'avoir un patchwork. Ok, c'est libre, mais pas homogène ; je passe d'un logiciel à l'autre, et j'ai l'impression de passer d'un téléphone à un autre. Du coup, ça le rend lourd à utiliser, pas très naturel.
Mais je suis patient, je suis technophile, donc je m'en sors. Je suis content des possibilités d'Android, mais en 5 mois, je n'ai pas l'impression de maîtriser l'objet.

Et j'en suis à un point où j'ai l'impression d'avoir tellement bidouillé que ça plante. Souvent, même. Et je passe du temps à diagnostiquer la source d'instabilité.
J'ai donc aujourd'hui l'impression d'avoir le choix entre stabilité ou customisation. C'est pas intuitif, on dit qu'Android c'est génial parce qu'on fait ce qu'on veut, mais dès qu'on creuse, ça marche moins bien.

Apple, ça marche en sortant de la boîte. C'est très agréable du coup pour ne pas se prendre la tête. Il y a des contraintes, mais il faut savoir ce que l'on veut. En revanche, on a l'assurance que tout fonctionne bien ensemble (normal, vu que le tout est limité et vient du même endroit!)

Après, il y a les points de vue idéologiques...»

De notre point de vue, le système Android s'est amélioré avec le temps, mais iOS reste encore plus efficace et surtout moins brouillon. Plus loin que le matériel en lui même, la vraie question est : «Que peut-on demander de plus à un téléphone ?» Depuis l'iPhone 4, le smartphone d'Apple fait un peu près tout bien : le surf, les emails, la prise de photo, de vidéo, et de plus, assez simplement. Certes, iOS n'est pas exempt de défaut. On citera l'impossibilité d'accéder et de modifier le même fichier depuis plusieurs applications, et plus généralement l'absence de navigateur de fichier ou d'un endroit centralisé où placer tous les documents, mais force est de constater que le système d'exploitation d'Apple répond aux attentes du très grand public, mais plus forcément aux attentes des technophiles.

Après l'iPhone 5, on espère qu'Apple va enfin décliner sa gamme d'iPhone vers le bas, plus simplement en recyclant les anciens modèles, mais en proposant de véritables alternatives. L'iPod nano est d'ailleurs une très bonne piste : un iPhone nano avec un écran de 2,5 ou 2,8 pouces et un poids de moins de 70 grammes ferait sûrement des heureux.

Et vous qu'en pensez-vous ?

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : iPhone
Tags : , ,
26 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld