Test : iPad 4

L'iPad évolue déjà avec un processeur plus puissant et l'intégration du connecteur Lightning.

En octobre dernier, Apple a créé la surprise en dévoilant la quatrième génération d'iPad, huit mois seulement après la sortie de l'iPad avec écran Retina. Cette nouvelle mouture ressemble à l'iPad précédent et les changements sont à l'intérieur. Que vaut ce nouveau nouvel iPad ?

Un iPad physiquement identique au précédent

iPadL'iPad de quatrième génération est identique à l'iPad de troisième génération introduit au mois de mars dernier. Le nouveau modèle mesure donc toujours 241,2 x 185,7 x 9,4 mm pour un poids de 652 grammes pour la version Wi-Fi et 662 grammes pour la version Wi-Fi + Cellular. Les boutons sont tous identiques avec sur la partie supérieure, le bouton d'alimentation et sur le côté, l'interrupteur pour le verrouillage de la rotation ou le mode silence, les boutons de réglages du volume et le bouton d'accueil. Le système magnétique Smart Cover est toujours d'actualité et tous les accessoires utilisant les aimants Apple compatibles avec l'iPad précédent sont également supportés par ce modèle. L'iPad de quatrième génération embarque toujours le même écran LCD (IPS) Retina de 9,7 pouces affichant une définition de 2 048 x 1 536 pixels.

La seule différence entre les deux modèles se situe au niveau du connecteur dock qui a été remplacé par le nouveau connecteur Lightning. L'iPad de quatrième génération rejoint donc l'iPhone 5, l'iPod touch 5G, l'iPod nano 7G et l'iPad mini sur le banc des périphériques iOS utilisant Lightning. Le nom officiel de ce nouveau modèle est l'iPad avec écran Retina. Apple aurait très bien pu baptiser sa nouvelle tablette iPad 4 ou plutôt iPad 3S, vu les faibles différences avec le modèle précédent. Mais comme pour les MacBook, les iMac et autres Mac mini, il n'y aura probablement plus de numéro, mais simplement un nom unique avec un produit évoluant sur plusieurs générations.

Un meilleur appareil photo

L'iPad de quatrième génération utilise toujours le même capteur rétroéclairé de 5 mégapixels associé à un objectif à cinq éléments ouvrant à f/2,4 et un filtre hybride infrarouge. Il n'ya toujours pas de flash LED, mais l'autofocus est toujours de la partie, tout comme la mise au point tactile et la détection des visages. Malgré des caractéristiques identiques, l'appareil photo du nouvel iPad s'en sort un peu mieux, probablement grâce à une meilleure optimisation du processeur de traitement de l'image. Les clichés, notamment en basse lumière, sont ainsi un peu mieux détaillés. L'iPad ne fait pourtant toujours pas aussi bien que l'iPhone 5 avec son capteur de 8 mégapixels autorisant une montée à 3200 ISO et le mode HDR est toujours absent de la tablette Apple, tout comme le nouveau mode panorama.

Au niveau de la vidéo, c'est toujours identique avec un enregistrement en 1080p, la stabilisation logicielle et, petite nouveauté, la détection des visages.

La principale différence avec l'iPad de troisième génération est l'intégration d'une caméra Facetime HD qui permet de prendre des photos de 1,2 mégapixel et des vidéos en HD 720p. Elle supporte également la détection des visages et la mise au point tactile. Cette nouvelle caméra fait clairement la différence sous Facetime ou dans les applications de visioconférence comme Skype grâce à une meilleure qualité d'image.

Tout dans la performance

Apple A6XAvec l'iPad de quatrième génération, Apple mise sur la performance. La nouvelle tablette d'Apple exploite une puce Apple A6X composée d'un processeur ARM disposant de deux coeurs cadencés à 1,4 GHz contre 1 GHz pour l'Apple A5X et d'un processeur graphique embarquant quatre coeurs PowerVR SGX 554. La partie graphique affiche ainsi une puissance brute de 76,8 GFLOPS contre 38,4 GFLOPS pour la PowerVR SGX 543MP4 de l'Apple A5X intégré à l'iPad précédent.

Dans la pratique, l'iPad de quatrième génération surclasse le premier iPad Reinta dans tous les domaines. Sous Geekbench, il obtient un score de 1764 points contre 759 pour son prédécesseur alors qu'une page web se charge en seulement 7,1 secondes contre 10,4 secondes pour l'iPad de troisième génération. Les tests SunSpider et WebVizBench sont également sans appel.

Performances iPad quatrième génération

La partie graphique fait également la différence avec des performances en hausse de 50 % au minimum sous tous les tests GLBenchmark.

Performances iPad 4

Dans la pratique avec des jeux gourmands comme Real Racing 2, Sky Gamblers : Air Supremacy ou encore Infinity Blade, ce nouvel iPad affiche le tout avec une fluidité sans faille. Certains jeux comme Asphalt 7 exploitent d'ailleurs la puissance de l'Apple A6X en affichant encore plus de détails. À l'avenir, les développeurs devraient donc exploiter la puissance offerte par le nouvel iPad en proposant des jeux encore plus beaux.

Asphalt 7 iPad 3 Asphalt 7 iPad 4

Pour le reste des applications, il n'y a également rien à dire puisque cet iPad est tout simplement le périphérique iOS le plus rapide du moment.

Autonomie

Nos tests d'autonomie consistent toujours à lire une vidéo en boucle jusqu'à épuisement de la batterie. 0 ce petit jeu, l'iPad de quatrième génération s'est éteint au bout de 9 heures et 21 minutes, c'est moins bien que son prédécesseur qui dépasse tout juste les 10 heures. La palme de l'autonomie revient à l'iPad 2 avec ses 11 heures et 31 minutes alors que l'iPad mini fait presque jeu égal avec une autonomie de 9 heures et 12 minutes.

Autonomie iPad 4

Petite précision, l'iPad de quatrième génération est livré avec le nouveau chargeur USB de 12 Watts alors que le précédent modèle était livré avec un chargeur USB 10 Watts. Conséquence directe, la recharge complète de la batterie est plus rapide. Il faut compter environ 5 heures pour charger complètement la batterie de 42,5 Wh de l'iPad avec Retina contre 6 heures avec le chargeur 10 Watts. Le nouveau chargeur USB 12 Watts fonctionne évidemment parfaitement sur l'iPad de troisième génération.

L'iPad avec écran Retina a toujours une fâcheuse tendance à chauffer lors de session de jeu intensive. Il est bien évidemment impossible de se brûler, mais ce point avait pu gêner certains utilisateurs d'iPad Retina.

Lightning, Wi-Fi 5 GHz et 4G pour les autres

L'iPad de quatrième génération supporte toujours le Bluetooth 4.0 et le Wi-Fi 802.11 a/b/g/n, mais il prend désormais en charge la fréquence de 5 GHz, en plus de la bande des 2,4 Ghz pour le Wi-Fi. Cela permet d'augmenter la bande passante disponible et d'atteindre des débits plus importants. Dans la pratique, la différence n'est pas énorme, même si c'est toujours bon d'assurer le support de plus de réseaux.

Comme pour l'iPhone 5, l'iPad de quatrième génération est décliné en plusieurs versions Wi-Fi + Cellular qui prennent en charge de nouvelles bandes de fréquence pour les réseaux 4G/LTE. Le modèle A1459 supporte ainsi les bandes 4 et 17 principalement utilisées aux États-Unis et alors que le modèle A1460 supporte les bandes 1, 3, 5, 13 et 25 utilisées dans le reste du monde. Malheureusement, en France, l'ARCEP a choisi les fréquences de 800 et 2 600 MHz. Cet iPad de quatrième génération n'est donc toujours pas compatible avec la 4G française. Il faut se contenter du DC-HSDPA avec un débit théorique de 42 Mbit/s. En pratique, cela vaut une ligne ADSL2+ classique.

iPad Lightning

Enfin, cet iPad exploite le nouveau connecteur Lightning. Il faudra donc passer par un adaptateur Lightning vers connecteur 30 broches pour utiliser les anciens accessoires sur le nouvel iPad. Lightning remplace l'ancien connecteur dock qui a disparu de l'ensemble des périphériques iOS, à l'exception de l'iPad 2 encore au catalogue. Il faudra donc s'y faire. Il offre tout de même quelques avantages comme une taille très réduite et la possibilité de l'insérer dans les deux sens. Pour l'instant, les accessoires Lightning se font encore très rares, mais la situation devrait s'améliorer avec le temps. On notera que l'adaptateur Lightning vers 30 broches permet d'utiliser l'ancien kit de connexion pour appareil photo USB et SD sur le nouvel iPad sans aucun problème.

Adaptateur Lightning vers lecteur de carte SD Adaptateur Lightning vers lecteur de carte SD Adaptateur pour appareil photo Lightning vers USB Adaptateur pour appareil photo Lightning vers USB

Les adaptateurs Lightning vers SD et USB

Adaptateur Lightning vers VGA Adaptateur Lightning vers VGA Adaptateur Lightning AV numérique Adaptateur Lightning AV numérique

Les adaptateurs Lightning vers VGA et HDMI

Apple commercialise également les adaptateurs pour appareil photo Lightning vers USB et Lightning vers lecteur de carte SD pour 30 euros chacun. L'adaptateur Lightning AV numérique qui offre une sortie HDMI est quant à lui facturé environ 50 euros, tout comme l'adaptateur Lightning vers VGA.

L'iPad avec Retina face à l'iPad mini

iPad mini (11)Si les deux produits ne sont pas en concurrence directe, il nous était tout simplement impossible de ne pas évoquer les différences entre les deux. Avec la sortie de l'iPad mini, l'iPad "classique" avec son écran Retina a pris un sérieux coup de vieux. Certes, il conserve un écran Retina magnifique à l'usage, mais son poids de 650 grammes fait clairement tache à côté du poids plume de l'iPad mini qui dépasse tout juste les 300 grammes sur la balance. D'un point de vue général, le design de l'iPad Retina semble dépassé à côté de celui de l'iPad mini qui reprend les nouveaux codes d'Apple introduit avec l'iPhone 5 et l'iPod touch 5G.

Le nouvel iPad avec écran Retina de quatrième génération est probablement un modèle de transition avant la sortie d'une prochaine tablette bénéficiant des évolutions technologiques de l'iPad mini. Après avoir goûté à ce dernier, on rêve d'un iPad avec un écran Retina de 9,7 pouces plus fin et plus léger ne dépassant pas les 450 grammes.

LE VERDICT

L'iPad de quatrième génération est sans conteste meilleur que son prédécesseur. Son processeur Apple A6X est beaucoup plus rapide dans toutes les tâches et sa caméra Facetime est enfin HD. Les possesseurs du premier iPad avec écran Retina attendront encore un peu pour craquer, les différences n'étant pas suffisantes pour changer. Les autres peuvent être tentés par un iPad mini, qui, s'il n'est pas aussi puissant et ne propose pas un écran Retina, dispose d'un design beaucoup plus moderne et d'une légèreté faisant passer l'iPad classique pour un véritable paquebot.

Les plus
  • Performances
  • Caméra Facetime HD
  • Connecteur Lightning
  • Ecran Retina toujours aussi bon
Les moins
  • Un design qui date
  • Un poids qui semble désormais exagéré

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : iPad
Tags :
Aucun commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld