Office pour iOS pourrait rapporter gros

Microsoft pourrait se faire une jolie somme en proposant Office sur iPad.

022112-tech-apps-office-ss-662wSelon une étude publiée par le cabinet Morgan Stanley, Microsoft a tort de ne pas adapter sa suite bureautique Office sur la plateforme mobile d'Apple. Adam Holt estime ainsi que le manque à gagner pourrait atteindre 2,5 milliards de dollars en 2014. Pour arriver à cette conclusion, il part du fait que 30 à 40 % des utilisateurs de Mac utilisent la suite Microsoft Office contre seulement 10 à 15 % des utilisateurs de Windows. Avec une base de 200 millions d'iPad installé en 2014 et un taux d'adoption de 30 %, Microsoft dispose donc d'un nombre potentiel de clients très important. Avec un prix de vente de seulement 60 dollars, la suite bureautique pourrait ainsi réaliser un chiffre d'affaires de 3,6 milliards de dollars et donc plus de 2,5 milliards de bénéfice une fois les 30 % de commission Apple ponctionnée.

Depuis plusieurs mois, il se murmure que Microsoft dispose d'une version quasiment terminée d'Office pour iPad. Pourtant, Microsoft a démenti la sortie de sa suite logicielle sur la plateforme mobile d'Apple. Il faut dire que la firme de Redmond joue gros. Pour l'instant, elle réserve la primeur de sa suite Office à ses tablettes équipées de WIndows RT, la version ARM de Windows 8, que ce soit ses propres tablettes Surface ou les tablettes des partenaires. La publication d'Office pour iOS serait un signe de capitulation avec Apple et signerait probablement la fin de WIndows RT, dont l'un des rares atouts est la suite Office.

COMMENTAIRES
#1 - Le 15/02/2013 à 16:12 - modifié le 15/02 à 16:16

De toute façon, si Microsoft ne se décide pas, il y aura LibreOffice sur Android et iOS (en cours de développement) pour prendre la place.

+0
Avatar de Lennart
Lennart
#2 - Le 15/02/2013 à 16:26 - modifié le 15/02 à 16:28

D'un autre coté c'est une étude de Morgan Stanley, alors Microsoft à peut être raison de se méfier, les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
Et aujourd'hui il à peut être plus à gagner en développant son propre éco système complet que de favoriser celui des concurrents.

#3 - Le 16/02/2013 à 11:20

Morgan Stanley, un cabinet ?
En même temps, pourquoi pas, certains banquiers d'affaire mentent comme des arracheurs de dents...

+0
Avatar
Ceekay
#4 - Le 16/02/2013 à 12:04

Basé sur un taux d'adoption de 30% ?
Et bah ...

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : iPad
Tags :
4 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld