Tim Cook sur la sellette ?

Les résultats financiers d'Apple pourraient mettre Tim Cook en mauvaise posture.

apple-coo-tim-cookLa société Apple présentera ses résultats financiers pour le dernier trimestre 2012 ce soir à 23h, heure française. Certains analystes prédisent déjà un bilan morose pour Apple qui devrait voir son chiffre d'affaires baisser pour la première fois depuis très longtemps. Il n'en faut pas plus à la presse américaine pour annoncer la fin de Tim Cook. Certains voient déjà le conseil d'administration demander à Tim Cook de partir afin de placer Jonathan Ive, le célèbre designer d'Apple, à la tête de la société.

Si cette éventualité n'est pas complètement à écarter, elle coutera probablement très cher à Apple. En effet, pour sa nomination au poste de PDG de l'entreprise, Tim Cook a reçu un million d'actions Apple qu'il pourra toucher en deux fois : la première moitié en 2016 et la seconde en 2021. Tim Cook s'était alors engagé pour rester pendant les dix prochaines années. Le licencier reviendrait au moins à lui céder la moitié des actions auxquels il prétend, soit plus de 250 millions de dollars... Enfin, comme le soulignent nos confrères de MacBidouille, l'arrivée de Jonathan Ive à la tête d'Apple n'est pas forcément un signe de renouveau. Les produits seraient peut-être plus orientés vers le design, mais pas forcément plus efficaces. De plus Jony Ive est connu pour son tempérament assez doux, à l'opposé de celui d'un Steve Jobs, qui arrivait à remettre en cause la légitimité d'un produit sur un simple détail. Jony Ive est de plus indispensable dans l'équipe de design et l'en sortir ne serait probablement pas la bonne solution pour relancer l'innovation chez Apple.

Espérons tout de même qu'Apple arrive enfin à innover du côté des logiciels. Elle avait frappé un grand coup en 2007 avec l'arrivée de l'iPhone et son interface révolutionnaire permettant au grand public d'utiliser un smartphone. Aujourd'hui, iOS évolue, mais manque de singularité, tout comme OS X. Au niveau matériel, il ne faut probablement pas espérer de grande révolution : le smartphone restera un écran intelligent, Apple se contentera d'améliorer la qualité de l'appareil, d'augmenter la puissance et travailler sur l'autonomie. La vraie révolution passera par le logiciel, et c'est pour l'instant Android qui semble avoir pris une longueur d'avance.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Divers
Tags : , ,
2 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld