iWatch : Swatch n'y croit pas !

Le responsable de Swatch ne croit pas qu'Apple puisse réussir à bouleverser le marché de l'horlogerie, plus proche de la joaillerie que de la haute technologie.

Concept iWatchNick Hayek est le responsable de la marque suisse Swatch. Voit-il d'un mauvais oeil qu'un géant de l'électronique comme Apple puisse potentiellement venir marcher sur ses plates bandes avec l'intention de révolutionner le marché de la montre, en la connectant avec la panoplie high-tech de l'Homme d'aujourd'hui ? Pas vraiment.

"Une montre connectée, ce n'est pas la prochaine révolution de l'horlogerie. Remplacer un téléphone par une montre, c'est compliqué. Il n'y a pas de place pour proposer un écran tactile utilisable. Et il y a une différence fondamentale entre la fonction d'une montre et son esthétique, ce qu'elle représente, et un gadget high-tech" a-t-il lâché lors de la présentation des résultats du groupe. De plus, selon lui, la montre est quelque chose que les clients aiments changer régulièrement, au gré de leurs tenues et de leur humeur du moment.

Ce fut aussi l'occasion d'apprendre que Swatch et Apple travaillent ensemble depuis plusieurs années sur certains projets, et notamment la création d'énergie à partir du mouvement, domaine dans lequel Apple détient un brevet non exploité pour l'heure. Aussi, Swatch a pris chez Apple une licence pour le liquid metal, alliage breveté par la firme californienne.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Divers
Tags :
9 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld