Apple voulait une exclusivité avec TSMC

La société californienne cherche toujours une alternative à Samsung.

TSMC HQLa société Apple aurait cherché à sécuriser les approvisionnements de puces auprès de TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Company). L'entreprise californienne aurait proposé environ 1 milliard de dollars afin d'obtenir un accès exclusif à plusieurs lignes de production en vue de fabriquer les processeurs Apple A6 qui équiperont les futurs produits Apple, comme l'iPhone et l'iPad. Ce montant était provisionné pour investir dans les unités de production et payer à l'avance une partie des composants. Apple a souvent procédé de cette manière avec ses fournisseurs, notamment pour les technologies de pointe. La société investit alors dans les moyens de production en échange de l'exclusivité de la production pendant plusieurs mois avant que le sous-traitant soit autorisé à commercialiser la production aux concurrents. Dans ce dernier cas, Apple est doublement gagnant puisque la société négocie un prix encore inférieur à ces concurrents grâce au financement d'une partie de l'usine.

Selon Bloomberg, TSMC aurait refusé la proposition d'Apple, préférant conserver plusieurs clients afin d'être moins dépendant. Pourtant, la société n'exclut pas de réserver une ou deux usines de production à un seul client. La société Qualcomm, spécialisé dans les puces radio utilisées dans les téléphones, aurait également fait une proposition similaire à TSMC, qui l'aurait décliné. Les fondeurs ont donc le vent en poupe, surtout depuis les récentes tensions entre Samsung et Apple qui poussent ce dernier à vouloir se séparer de son partenaire coréen, ce qui lui est encore impossible pour l'instant.

COMMENTAIRES
Lire le commentaire

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Divers
Tags : ,
1 commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld