Apple contre Samsung : la juge refuse les pièces de Samsung

Le procès entre Apple et Samsung tourne à la foire d'empoigne.

marteau-justiceLe procès, qui oppose Apple à Samsung pour la violation de plusieurs brevets, notamment ceux relatifs au design de l'iPhone, a débuté lundi en Californie. Il s'agit d'un vértiable procès, comme ceux que l'on peut voir dans les séries américaines, avec un jury populaire. La sélection a d'ailleurs été rude puisqu'il fallait des personnes neutres n'ayant aucun lien avec Apple, Google et Samsung, ce qui est plutôt difficile à trouver dans la Silicon Valley. De plus, il fallait qu'ils ne soient pas vraiment au courant de l'affaire et qu'ils n'aient pas encore de position sur celle-ci. Bref, autant dire que la composition du jury a été complexe, d'autant plus qu'un membre a quitté la salle dès le premier jour, préférant retourner au travail.

Tous les coups sont permis

Dans ce procès, tout est donc permis pour faire douter l'opinion publique et faire pencher la balance en sa faveur. À ce petit jeu, Samsung s'est fait remonter les bretelles par la juge Lucy Koh, qui a moyennement apprécié la diffusion de pièces du dossier refusées par la Cour. Il s'agit bien évidemment des éléments laissant penser qu'Apple s'était inspiré de Sony pour concevoir l'iPhone original, ce qu'Apple a rapidement démenti, preuves à l'appuies. Si Samsung affirme que ces éléments ont été communiqués sur demande de la presse, le magazine The Verge a confirmé avoir reçu ces pièces sans les avoir demandées. Évidemment, Apple a sauté sur l'occasion évoquant un comportement déloyal non conforme à l'éthique demandant directement que la cour sanctionne Samsung et rende une décision en faveur d'Apple. Au moins, ça a le mérite d'être clair !

L'avocat de Samsung est revenu à la charge en assumant pleinement la diffusion du communiqué, Samsung se défendant d'attaques injustes et biaisées devant l'opinion. La juge Koh n'a pas franchement apprécié le petit jeu de Samsung et voudra probablement reprendre la main sur la communication autour de cette affaire dans les semaines à venir. Le procès doit reprendre ce matin à San Francisco et gageons que la juge devrait recadrer tout ce petit monde.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Divers
7 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld