Au Japon, les iPhone continueront à se vendre et Samsung est déçu

Partout dans le monde, les tribunaux doivent gérer les querelles de Samsung et Apple. Au Japon, les juges n'avaient visiblement pas envie d'aller au procès. Ils ont donc décidé de rejeter les plaintes du coréen.

AppleSamsungApple et Samsung, le "je t'aime moi non plus" le plus célèbre du monde juridique en matière de technologies, font encore parler d'eux pour des histoires de violation de brevets. Cette fois-ci, c'est le Japon qui est le théâtre de leurs affrontements, où les juristes d'Apple viennent de remporter une victoire face à ceux de Samsung. Le fabricant sud-coréen accusait son concurrent américain d'avoir violé des brevets relatifs à la transmission des données, ce qui le poussait à demander une interdiction de vente pure et simple des iPhone sur l'archipel.

Vainqueur aux Etats-Unis, et perdant en Corée du Sud, Apple est cette fois-ci relaxé. Le jugement rendu à Tokyo en début de semaine indiquant un rejet des plaintes de Samsung. Peu de commentaires, si ce ne sont reccueillis par Reuters auprès d'un porte-parole de Samsung qui, au-delà de la déception de voir les iPhone encore en vente dans les boutiques japonaises, indique que "de nouvelles mesures seront prises pour protéger mieux et davantage ses propriétés intellectuelles". A quand le prochain Round ?

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Divers
Tags : , ,
Aucun commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld