Samsung abandonne les injonctions contre Apple en Europe

Samsung ne demande plus le retrait des produits Apple, mais maintient les poursuites.

AppleSamsungAlors que l'on attend toujours le montant définitif de l'amende infligée à Samsung dans son procès contre Apple aux États-Unis, la société coréenne vient d'annoncer l'abandon des demandes d'injonction sur les produits Apple en Europe. Samsung explique dans son communiqué que ce choix est fait pour protéger le choix des consommateurs. L'entreprise maintient tout de même les poursuites en justice concernant la violation des brevets, mais ne demande donc plus l'interdiction de vente des produits Apple concernés en Allemagne, au Royaume-Uni, en France, en Italie et aux Pays-Bas.

Il faut dire que les demandes de Samsung portent essentiellement sur des brevets dits essentiels (FRAND) qui sont en théorie obligatoirement licenciable de manière équitable, raisonnable et sans discrimination. Samsung attaque donc Apple sur des brevets qu'elle devrait proposer ouvertement avec un tarif abordable comme elle le fait avec d'autres acteurs du marché. La Commission européenne a d’ailleurs ouvert une enquête sur l'utilisation des brevets essentiels aux technologies mobiles par l'entreprise Samsung. L'Europe devra confirmer que Samsung ne viole pas ses engagements signés en 1998.

Antoine Colombani, porte-parole de la Commission européenne, interrogée par Bloomberg, n'a pas communiqué sur le fait que le retrait des injonctions de Samsung pouvait mettre fin à l'enquête. Comme Samsung n'a pas abandonné toutes les poursuites, on se doute que l'enquête devrait se poursuivre.

COMMENTAIRES
+0
Avatar
Sonyc
#1 - Le 19/12/2012 à 11:06

On aurait aimé des commentaires objectifs comme l'analyse de cet article il y a un an de cela quand Apple a lancé un procès, gagné en première instance et que Samsung n'a rien trouvé de mieux que d'utiliser des brevets FRAND pour mener une contre-attaque médiatique.

Samsung a copié sans vergogne l'iPhone au point que même Google s'inquiétait des ressemblance pendant le processus de conception puis Samsung a utilisé des manœuvres dilatoires pour détourner l'attention du vrai problème : le vol de la propriété intellectuelle d'Apple.

Nous étions plusieurs à dire cela et nous nous sommes fait traiter de fanboys. C'était pourtant la vérité pure et simple, même la FTC et la Commission Européenne en convienne.

Au final, Samsung est devenu le premier vendeur mondial de smartphone grâce à un vol et des manœuvres dilatoires. Le crime paie.

#2 - Le 19/12/2012 à 12:52 - modifié le 19/12 à 12:57

^^ la situation est loin d'être aussi simple... Sache que dans ce monde, personne n'est complètement original, ni toi, ni moi, ni apple, ni samsung:http://i.imgur.com/bzwPo.jpg

Il est temps d'éliminer ce système [de brevets] qui ne fonctionne pas. L'être humain se construit par copie, les produits des entreprises sont créés par des être humains, donc....

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Divers
2 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld