Apple et le rachat très cher de Lala.com

Apple a fait une offre indéclinable pour fermer la porte à Google et Nokia.

lala_home_logo

Dans un billet sur son blog, Aubrey Johnson, ancien employé de Lala.com et de Color, raconte comment s'est déroulée la transaction entre Steve Jobs et Bill Nguyen, le fondateur de Lala.com. La société se portait plutôt bien. Elle avait d'ailleurs négocié avec Google pour apparaitre en tête sur le moteur de recherche. Basé sur le concept du streaming, la société faisait de plus en plus d'ombre à iTunes dont les résultats étaient recalés en second plan.

Face au succès de cette petite entreprise, Nokia a rapidement fait une offre de rachat à hauteur de 11 millions de dollars. Cette offre étant extrêmement basse, Bill Nguyen a décidé d'appeler Google pour l'informer de l'offre faite par Nokia, sans en dévoiler le montant. Google a donc fait une contre proposition un peu plus intéressante, mais toujours pas au goût de Bill Nguyen qui a finalement contacté Apple en expliquant avoir des offres de Nokia et Google.

Fin 2009, Bill Nguyen a donc été diner chez Steve Jobs en présence de Tim Cook et Eddy Cue. Le co-fondateur d'Apple  a alors déclaré au cours du repas :

« Bill, je vais écrire un chiffre sur ce papier. S'il vous convient, on en termine avec cette affaire. »

Apple a ainsi acheté Lala.com pour 80 millions de dollars auxquels s'ajoutent 80 millions de dollars de stock option pour les employés de Lala restant en poste. Environ 20 employés de Lal ont préféré suivre Bill Nguyen pour son nouveau projet Color en abandonnant leur pactole. Ironie du sort, Apple a racheté Color pour 7 millions de dollars et a récupéré tous les salariés...

COMMENTAIRES
#1 - Le 21/01/2013 à 16:15

C'etait peut-etre un message subliminal de peupeul pour dire a Bill "I love you" et que quoiqu'il fasse pour creer une nouvelle boite, il se ferait quand meme gober par la pomme

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Divers
1 commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld