Apple et Microsoft avaient signé un accord interdisant le clonage

Les deux géants se sont entendus dès 1998 pour ne pas trop s'inspirer l'un de l'autre...

C'est dans le cadre du procès qui oppose actuellement Apple à Samsung que Boris Teksle, directeur des licences relatives aux brevets Apple, est revenu sur le contrat de licence qu'avait proposé sa firme à la marque coréenne. Lors de son intervention, ce dernier a évoqué un autre contrat, dont beaucoup ignoraient l'existence et qui concerne Microsoft. En effet, en 1998, Apple et Microsoft ont signé ensemble un accord croisé qui stipule que les deux entreprises s'engagent à ne pas produire - ou encourager la production - de produits pouvant être assimilés à des clones de ceux sortis au préalable par le concurrent.

ipod4G                Microsoft Zune
A gauche, l'iPod. A droite, le Zune.

Voilà qui explique en partie, selon Boris Teksle, pourquoi Microsoft n'a pas été aussi rapide que certains l'attendaient à dégainer un baladeur numérique pour répondre à l'iPod (le Zune est arrivé avec un train de retard), ou que les tablettes Surface ne répondront à l'iPad qu'en fin d'année. Cet accord concerne également les innovations apportées aux systèmes d'exploitation, Mac OS X et Windows, mais aussi iOS et les versions mobiles de Windows.

Apple ne pourra donc pas non plus s'inspirer des nouveautés qu'apporteraient Windows 8 ou les tablettes Surface avant un certain temps. Voilà qui dévoile en partie l'envers du décor des relations qu'entretiennent deux géants que tout le monde oppose constamment, et qui dans les coulisses sont susceptibles de signer des accords "anti-clones" aussi importants.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Divers
Tags : ,
4 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld