Apple : le lobbying moins présent

Le budget consacré au lobbying est en baisse chez Apple.

logo-appleLa société Apple a visiblement réduit ses dépenses en matière de lobbying. En 2012, l'entreprise américaine a dépensé 1,97 million de dollars, soit une baisse de 13 % par rapport à l'année précédente. En comparaison, Facebook a multiplié par quatre son budget lobbying qui atteint désormais 3,99 millions de dollars sur l'année 2012. Le lobbying est très organisé aux États-Unis et les entreprises doivent remplir un rapport trimestriel listant précisément les dépenses et leur justification pour défendre les intérêts de l'entreprise.

Dans son dernier rapport, la firme de Cupertino défendait toujours ses marottes : l'informatique dans l'éducation, la protection de l'environnement via le support de certaines normes (Energy Star et EPEAT) et la protection de la vie privée sur Internet, notamment via le support de Do Not Track. Évidemment, Apple milite toujours activement pour un allègement fiscal afin de récupérer les bénéfices réalisés à l'étranger.

Si Apple est l'une des plus grosses capitalisations boursières au monde, son budget consacré au lobbying n'est pas franchement important. Facebook est bien plus actif qu'Apple et Google a carrément dépensé 18,22 millions de dollars en 2012, soit quasiment deux fois plus que l'année précédente.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Divers
Tags :
Aucun commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld