Test : GTA Vice City

Entrez dans la peau d’un mafieux des années 80 et prenez le contrôle de la ville.

Enfin ! À l’occasion du dixième anniversaire du meilleur épisode de GTA, Rockstar Games vient de publier sur l’App Store une version adaptée à l’iPhone et à l’iPad. Le pari est risqué compte tenu du succès que le jeu avait remporté sur les autres plateformes lors de sa sortie. L’adaptation sur iOS, notamment pour ce qui est des contrôles est-elle réussie ? Le jeu étant sorti il y a 10 ans, et la version iOS étant une adaptation, nous nous pencherons donc plus sur la qualité de l’adaptation que sur le jeu lui-même que la plupart connaissent déjà.

GTA Vice City GTA Vice City

Tommy Vercetti est de retour, cette fois –ci sur iOS. Pour ceux qui ne connaîtraient pas GTA Vice City, vous incarnez Tommy Vercetti, un dur à cuir mouillé dans de nombreuses affaires criminelles, assassinats et trafics en tout genre. L’histoire se déroule dans les années 80 dans Vice City, une ville similaire à Miami. Tommy Vercetti, en véritable parrain devra se faire une place dans cette gigantesque ville en achetant des biens, et en remplissant des missions, et en réalisant des trafics pas toujours très catholiques. Voici pour les grandes lignes du jeu.

GTA Vice City GTA Vice City 

Première chose qui interpelle lorsqu’on lance le GTA Vice City version iOS, certains éléments, ne semblent pas adaptés à l’écran Retina, c’est notamment le cas pour le générique du jeu. Pour le reste, les cinématiques présentes et le jeu en lui-même semblent plutôt corrects. Les graphismes restent un peu géométriques (comme dans la version originale), mais le tout est parfaitement fluide et identique à la version PC que nous avons connu il y a dix ans. Rockstar ne semble pas trop avoir touché à son jeu pour l’adapter sur iOS, certains bogues d’affichage présents dans le jeu il y a 10 ans sont toujours là. Il suffit par exemple de coincer Tommy entre un mur et une voiture pour le voir s’affoler…

 GTA Vice City GTA Vice City

Autre point qui interpelle, les contrôles du jeu. Avant de commencer une partie, nous avons fait un petit tour dans les options de contrôle du jeu. Pour les différents contrôles, des boutons dédiés sont proposés, difficile en effet de faire autrement sur un écran tactile pour remplacer les nombreux boutons d’une manette de console ou les touches d’un clavier et d’une souris. Il est toutefois possible de modifier leur emplacement sur l’écran pour les adapter à votre manière de jouer et de tenir votre iPad (c’est sur ce dernier que nous avons testé cette adaptation).

GTA Vice City GTA Vice City

 

Vous trouverez à gauche le stick directionnel, et à droite de l’écran les boutons d’action. À pied, la prise en main est déroutante, par exemple, en frappant un personnage, on se retrouve rapidement à frapper dans le vide avant de retrouver le bouton. De plus, porter plusieurs coups d’affilée n’est pas toujours facile puisque le jeu semble de ce côté un peu lent. La prise en main des contrôles du jeu en version iOS demandera un temps d’adaptation pour en acquérir tous les secrets. En voiture, les contrôles directionnels sont un peu trop nombreux à l’écran. Il est en effet difficile d’appuyer sur les bonnes touches pour contrôler correctement le véhicule .

 GTA Vice City GTA Vice City

Globalement, les contrôles adaptés sur l’écran tactile de l’iPhone et de l’iPad rendent le jeu jouable, mais sont très largement perfectibles, surtout si vous comptez diriger un véhicule à l’aide de l’accéléromètre. Le résultat est cette fois-ci catastrophique, la latence entre le moment où vous inclinez l’appareil et le moment où le véhicule tourne à l’écran est trop importante et ne permet absolument pas de jouer confortablement. Le stick directionnel, dans tous les cas, sera à privilégier. À noter aussi que le mode toucher l’écran pour tirer, présent dans de nombreux jeux, est ici particulièrement déroutant puisqu’il ne sera plus possible de contrôler la caméra pour voir ce qui se passe autour de Tommy.

 GTA Vice City GTA Vice City

Pour le reste, inutile d’entrer dans un interminable descriptif puisque l’adaptation pour iOS reprend en tous points les éléments qui ont fait le succès du jeu. Vous pourrez comme au bon vieux temps vous balader librement dans la ville, ou encore terminer les différentes missions pour avancer dans le jeu et débloquer d’autres parties de la ville. Pour les balades en voiture, Rockstar autorise l’écoute d’une playlist synchronisée sur votre iPad. Il sera toutefois indispensable de la nommer ViceCity pour la voir apparaître sur l’autoradio sous le nom de « lecteur cassette ». Dommage, la playlist recommence au début à chaque changement de véhicule, aucun mode de lecture aléatoire ni autre moyen de contrôler les musiques de cette playlist n’ayant été prévu. À  noter que les stations de radio apparaissent en bas à gauche de l’écran et qu’il suffira de balayer le nom d’une station d’un doigt pour passer à la suivante.

LE VERDICT

GTA Vice City était très attendu sur iOS. Rockstar a enfin sauté le pas en proposant une version pour les iPhone, iPod touch et iPad et c’est tant mieux. Pourtant, cette adaptation, bien que tout à fait jouable est très perfectible, que ce soit sur les graphismes, ou sur l’adaptation des contrôles du jeu original dans sa version tactile. Pour l’heure, si le jeu est fluide, les contrôles ne le sont pas toujours et manquent parfois cruellement de réactivité. Pourtant, les amoureux de ce jeu mythique retrouveront toutes les sensations qu’ils ont déjà vécues 10 ans auparavant dans cette version adaptée à iOS.

Les plus
  • Durée de vie du jeu
  • Qualité de l’adaptation
  • Sauvegarde sur le Cloud pour retrouver la même partie sur tous les appareils iOS
Les moins
  • Jouabilité perfectible
  • Qualité des graphismes
  • Présence de bogues identiques à la version PC

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par Jonas Denaud
Catégorie : iPod, iPhone, Applications, iPad
Aucun commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld