Test : Babel Rising 3D

Empêchez les ouvriers de construire la tour de Babel.

Alors que le premier volet sorti en 2009 avait rencontré un franc succès, Babel Rising revient dans une version revisitée totalement en 3D. Le but du jeu reste le même, Dieu (vous) devra empêcher ses sujets de construire la tour de Babel pour rejoindre le tout-puissant. Une fois le décor planté, que vaut vraiment ce Tower Défense 3D face au premier volet en 2D qui avait su être un très bon défouloir rapidement addictif.

 Babel Rising 3D Babel Rising 3D

La prise en main est d’abord déroutante. Si vous devez comme d’habitude dégommer les ouvriers, il faudra jouer avec le positionnement de la caméra afin d’obtenir une vue à 360° de la tour. Cette gestion n’est pas toujours facile, d’autant plus qu’il faudra apprendre à viser aux bons endroits pour punir les ouvriers, chose plus difficile avec cette vue en 3D. Pendant que vous punissez les hommes d’un côté, ceux que vous ne voyez pas de l’autre continuent de gravir la tour et d’achever sa construction. Il faudra par ailleurs recentrer la vue sur la tour plusieurs fois durant une partie pour garder un œil sur les hérétiques.

 Babel Rising 3D Babel Rising 3D

Le premier niveau qui sert d’entraînement vous montrera rapidement les bons gestes et les réactions à adopter avec cette tour. Les graphismes sont d’une bonne qualité générale, mais le fait qu’il ne soit pas possible de zoomer sur certaines parties de la tour rendra le jeu plus difficile que sur la version 2D où il est plus facile de viser les ouvriers de la tour de Babel. Vous apprendrez à manier la puissance du feu qui fera plus de dégâts qu’habituellement. Chaque niveau propose une mission différente et est rythmée par des défis, par exemple, utiliser deux pouvoirs combiner sans toucher personne, etc.

 Babel Rising 3D Babel Rising 3D

Au fil de l’évolution dans le jeu, vous pourrez accéder à la boutique où grâce à la monnaie virtuelle gagnée au cours des parties (ou en regardant un peu de pub…), vous pourrez acheter des améliorations pour les pouvoirs de chaque élément : la Terre (écrasement, fissure…), le Feu (mur de flammes, pluie de météorites…), l’Eau et le Vent. Le jeu est évolutif et comme le premier volet devient rapidement addictif, une fois la difficulté du contrôle visuel dépassé.

 Babel Rising 3D Babel Rising 3D

LE VERDICT

Babel Rising 3D joue gros en proposant un Gameplay différent du premier volet qui fut un succès incontestable. Si les premières minutes de jeu de cette version 3D sont plutôt déroutantes, une fois la technique de contrôle de la vue acquise, le plaisir de se prendre pour dieu revient au galop. La jouabilité est bonne, on apprécie ce changement qui donne véritablement plus de vie au jeu et rajoute cette touche de piment qu’il n’y avait pas dans la version 2D.

Les plus
  • Graphismes
  • Tutoriels de prise en main
  • Addictif
Les moins
  • Gestion de la vue parfois compliquée

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par Jonas Denaud
Catégorie : iPod, iPhone, Applications, iPad
Aucun commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld