Après JPEGmini, Beamr compresse la vidéo

Beamr Vidéo compresse la vidéo sans perte de qualité visible.

La société Beamr, à qui l'on doit déjà l'excellent logiciel de compression JPEGmini sans perte visuelle que nous avions testé, vient d'annoncer la sortie d'un outil pour la compression vidéo du même acabit. Le procédé de compression supporte les vidéos 4K et permet un gain de de 20 à 75 % en terme de bande passante. La bande passante d'une scène d'action de The Bourne Identity par exemple passe d'un débit de 47 Mbps à 23,5 Mbps. Dans l'extrait du film Hanna, la bande passante passe là de 37,7 Mbps à 9 Mbps. La société Beamr estime qu'il est possible de réduire de 50 à 75 % la bande passante d'un Blu-Ray, de 50 à 70 % celle des vidéos classiques AVCHD, DSC ou MP4 mobile, de 40 à 50 % de celles provenant des services de VOD comme iTunes ou Amazon ou bien encore de 20 à 40 % des vidéos Hulu, Netflix ou Youtube.

Beamr vidéo

La société vend pour l'instant sa technologie aux entreprises, mais elle pourrait bien sortir un encodeur grand public, comme JPEGmini dans les semaines à venir. La technologie permet de réduire la bande passante d'une vidéo H.264 sans affecter la qualité visuelle perceptible. Le site web permet de voir un aperçu de la technologie Beamr vidéo. Il est possible de télécharger les extraits de film dans leur version originale et compressée pour faire la différence.

La société propose également une application gratuite iOS qui permet de réduire les photos en utilisant l'algorithme de JPEGmini.



COMMENTAIRES
#1 - Le 14/02/2013 à 01:43

Sans perte visible, c'est un peu vague comme affirmation, pas visible par qui, sur quelle taille écran etc ...?

La comparaison avec les autres formats cités n'est pas forcément pertinente car certains ont des contraintes spécifiques, que ce soit des contraintes de taille de mémoire tampon sur les platines, de disque qui tourne à vitesse fixe ou encore la nécéssité d'une faible latence dans le cas du streaming, autant de facteurs qui empêchent de faire varier le bitrate aussi librement qu'on le voudrait...
Il faudrait plutôt comparer avec les méthodes classiques de ripping pour voir si ça fait vraiment mieux...

+0
Avatar de Tanguy
Tanguy
#2 - Le 14/02/2013 à 08:39

Pourtant, il n'y a aucune perte ou très peu. Je ne connais pas le procédé utilisée, la société ne communique pas dessus puisque c'est une technologie brevetée, mais il suffit de télécharger les deux extraits du film, l'un de 200 Mo l'autre de 109 Mo, pour se rendre compte qu'il n'y a pas de différences.

En ce qui concern la comparaison avec les autres codecs, ce n'est pas un autre codec justement, c'est juste du H.264, mais qui exploite leur algorithme, c'est donc compatible avec les périphériques déjà existant sans aucune modification et avec les caractéristiques existantes.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Applications
Tags :
2 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld